Banque : hausse des tarifs en 2018

Pixabay ©
14 novembre 2017
Par Lucie Claussin
Les Français payent en moyenne 207 euros de frais bancaires par an. L'année prochaine, ces frais bancaires seront en hausse ! Et pas qu'un peu !

Attention à votre porte monnaie ! Les frais de banques vont augmenter en 2018 ! Alors que la concurrence se fait de plus en plus rude dans le domaine bancaire avec l’arrivée de banques en lignes ou encore l’opérateur téléphonique orange qui a lancé « Orange Bank ». Les établissements traditionnels vont contre-attaquer en augmentant les tarifs de certains de leurs services pour faire face à ces nouvelles offres low-cost. Les tarifs vont grimper en 2018, notamment pour les clients qui souhaitent changer de banque ou pour ceux qui utilisent rarement leurs comptes. Les clients peu fidèles seront donc pénalisés !

Le prix du transfert d’un plan d’épargne logement sera plus cher :

Eh oui, le PEL va augmenter ! Plusieurs banques vont adopter des tarifs plus élevés pour facturer le transfert d’un compte épargne vers une autre banque. Le CIC facturera cette opération 23 euros supplémentaires. Le transfert passera donc de 67 euros en 2017 à 90 euros en 2018. Le prix des transferts de compte augmentera aussi au Crédit Agricole d’Ile-de-France et à la Banque Postale.

Les clients inactifs seront pénalisés :

Si vous êtes infidèles ou inactifs, vos frais de tenue de compte seront plus élevés. Est considérée comme inactive toute personne qui n’a pas enregistré de mouvement sur son compte pendant les douze derniers mois. À la Banque Postale, ces frais seront de 25 euros l’année prochaine contre 15 euros cette année. À savoir que la limite imposée par la loi est de 30 euros.

La cotisation pour la carte bancaire augmentera elle aussi dans certaines banques :

Pour les cartes bancaires à débit immédiat, les tarifs augmenteront pour ceux qui sont clients à la Caisse d’Epargne Bretagne-Pays de la Loire, au CIC, à la Banque Postale ou encore aux Banques populaires Val de France et Occitanie. Concernant tous les autres services offerts par les banques, la hausse des tarifs restera modérée.