Euromillions : la cagnotte a atteint le plafond maximal

05 octobre 2017
Par Benoit Billot
Ce vendredi, la cagnotte de l’Euromillions ne bougera pas si aucune personne ne la remporte. Elle était déjà de 190 millions d’euros mardi.

Mardi soir, aucun des joueurs de l’Euromillions n’a eu la chance de remporter la précieuse cagnotte de 190 millions d’euros parmi les neuf pays (France, Espagne, Autriche, Portugal, Suisse, Belgique, Luxembourg, Irlande, Royaume-Uni). Aucun joueur n’a trouvé les cinq bons numéros ainsi que les deux chiffres étoilés. Si vendredi soir l’un des gagnants est un Français, il s’agira du plus gros gain de toute l’histoire en France. En revanche, si personne n’a les bons numéros sur sa grille, la cagnotte sera de nouveau remise en jeu. À noter que le gain a augmenté au fil des tirages et qu’ils n’avaient pas trouvé preneur.

Le plafond peut-il changer ?

Il faut savoir que le plafond des 190 millions d’euros est en place depuis janvier 2012 alors qu’en novembre 2009, il atteignait 185 millions d’euros. Le gain maximal peut augmenter à tout moment puisque les procédures du jeu Euromillions ont une clause qui leur permet de diminuer ou d’augmenter le plafond de la cagnotte. Cette somme de 190 millions d’euros a déjà été remportée à deux reprises, une première fois en Ecosse en 2012 et une seconde fois au Portugal en 2014. En France, la plus grosse somme qui reste un record est d’un peu plus de 169 millions d’euros.

Pas de plafond aux États-Unis

S’il y a bien un pays qui n’a aucune limite, il s’agit bien des États-Unis. Là-bas, personne n’a déposé un plafond quelconque. Récemment des joueurs à travers le monde ont tenté leur chance au Powerball. Une Américaine a eu la chance de remporter la somme de 758,7 millions de dollars, soit 592 millions d’euros le 23 août dernier. En revanche, l’année passée, ils étaient trois à se partager la somme de 1,6 milliards de dollars, ce qui reste le plus gros gain jamais gagner à travers le monde.

À vos grilles…