Info locale

SNCF : beaucoup de passagers sans billet entre Paris et Le Mans

16 mai 2018 à 15h32 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Changement de politique au sein du Centre-Val de Loire. La région réclame aujourd’hui à la SNCF non plus un objectif de moyens mais bien de résultats. Elle ne supporte plus l’augmentation du nombre de fraudeurs dans les trains.

La région Centre-Val de Loire se montre ferme à l’égard de la SNCF. Selon l’Echo Républicain, elle réclame à la compagnie de transport ferroviaire d’être plus efficace en matière de contrôle pour lutter contre la fraude des billets. Actuellement, le taux de fraude dans la région est de 12%. Il serait même de 13% sur une ligne TER comme Paris – Chartres – Nogent-le-RotrouLe Mans.

Pour faire face à ces chiffres, supérieurs à la moyenne nationale, la région demande un objectif de résultats, avec une baisse d’au moins un point chaque année, pendant trois ans. De plus, elle prévoit de réduire la validité des billets à une journée, au lieu d’une semaine actuellement. Rappelons qu’il y a quelques années, ces mêmes billets étaient, moins chers bien sûr, mais surtout valables durant un mois entier.

D’autre part, comme dans les gares parisiennes, certaines gares de la région pourraient être dotées de portiques d’accès aux quais. Celle de Chartres sera la première à vivre cette expérimentation.