Tours : Un homme devant les tribunaux pour strangulation dans un bar

20 septembre 2017
Par Benoit Billot
En 2011, un client avait tenté de maîtriser un homme ivre dans un bar. La victime avait fini par succomber par étranglement.

Il a voulu bien faire mais il est bel et bien devant les tribunaux. En août 2011, Romuald Rouziès, un tourangeau de 46 ans, était à l’intérieur d’un bar de la rue Colbert à Tours. Un ancien militaire, Antoine Chaigneau, particulièrement éméché (1,7 grammes d’alcool dans le sang) est devenu agressif et menaçant envers lui. L’accident est arrivé par la suite sans réelle volonté.

Une mort accidentelle

L’histoire paraît bien confuse. L’ancien militaire voulait discuter avec Romuald Rouziès mais ce dernier n’adhérait pas à ses propos. Afin de relever le client ivre qui était tombé, le tourangeau l’a alors attrapé par la ceinture puis la jeter dehors avec son sac. Malheureusement, le gros sac a atterri sur le visage d’Antoine Chaigneau, ce qui l’a particulièrement mis en colère. A partir de ce moment précis, Romuald Rouziès a décidé de maîtriser l’homme en colère en lui coinçant la tête sous son aisselle le temps que la police arrive. Le visage de la victime est devenu bleu à l’arrivée des forces de l’ordre et il s’est étouffé très rapidement.

Lors de l’audience qui a lieu à la cour d’assises, Romuald Rouziès doit répondre d’homicide involontaire et risque la peine de 15 ans de prison. Le verdict sera connu mercredi soir.

Un homme ivre armé d’un couteau à Orléans

Fin août dernier, un fait presque identique a eu lieu place du Châtelet à Orléans. Un homme passablement ivre avait menacé plusieurs personnes à une terrasse d’un café avec une arme blanche. Grâce à la vigilance d’un serveur, l’homme en question avait pu être maitrisé avec une chaise. L’issue n’est pourtant pas la même que celle de l’ancien militaire à Tours, puisque l’homme en question a pu être arrêté par la police sans encombre. Cet homme n’a toujours pas été présenté devant la justice orléanaise.