Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Affaire Weinstein: Uma Thurman elle aussi agressée par le producteur

03 février 2018 à 21h00 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Par Georges Biard, wikipédia

Les jours passent, et les victimes du producteur Harvey Weinstein se font de plus en plus nombreuses. Les femmes blessées osent enfin dire la vérité sur les ignobles agressions qu'elles ont longtemps gardées sous silence. Uma Thurman témoigne à son tour.

Uma Thurman, star des films Pulp Fiction et Kill Bill, s'est livrée à un récit glaçant concernant l'agression sexuelle qu'elle a subi par Harvey Weinstein. Dès le début de l'affaire, elle avait annoncé qu'elle était en colère et qu'elle parlerait quand elle s'en sentirait prête.

Avec courage, elle s'est donc livrée à une journaliste du New York Times.

L'émotion complexe que je ressens à propos d'Harvey est due au fait que je me sens très mal pour toutes les femmes qui ont été agressées après que je l'ai été. Je suis l'une des raisons qui a fait qu'une jeune fille pouvait entrer dans sa chambre seule, comme je l'avais fait. Quentin [Tarantino] a fait de Harvey le producteur exécutif de "Kill Bill", un film symbole de la lutte des femmes. Elles se sont jetées dans la gueule du loup parce qu'elles étaient persuadées que quiconque atteint une telle position ne vous ferait jamais rien d'illégal, alors que c'est pourtant le cas.

Elle raconte ensuite le premier épisode alarmant qu'elle a vécu avec Harvey Weinstein dans un hôtel parisien, où le producteur n'a pas hésité à se dénuder devant elle.
J'ai cru qu'il était super bizarre.
Une première alerte qu'elle n'a pas prise au sérieux, et qui allait appeler un épisode bien plus violent à Londres.
Ça a été comme un coup de batte à la tête. Il m'a poussée. Il a essayé de se mettre sur moi. Il a essayé de s'exhiber. Il a fait toutes sortes de choses déplaisantes. Mais il n'y a pas mis toutes ses forces pour me contraindre. Tu es comme un animal qui gigote, comme un lézard. Je faisais tout ce que je pouvais pour reprendre le contrôle.
Le lendemain, sans aucune honte, Harvey Weinstein lui fait envoyer un bouquet de fleurs avec un message  : «Tu as de très bons instincts». L'actrice, très choquée, a, à  l'époque, tenté de s'expliquer avec le producteur, l'avertissant, d'une manière prophétique que «Si tu fais ce que tu m'as fait à d'autres personnes, tu perdras ta carrière, ta réputation et ta famille, je te le promets.»  Harvey Weinstein aurait alors menacé de couler sa carrière d'actrice. 
Aujourd'hui, dans un communiqué, le producteur explique «admettre avoir tenté de coucher avec mademoiselle Thurman en Angleterre après avoir mal interprété ses signaux à Paris. Il s'est immédiatement excusé».
L'affaire Harvey Weinstein n'en est donc encore qu'à ses balbutiements, et chaque jour amène son lot de révélations glauques sur le comportement outrageux et condamnable du producteur. Il s'est cru longtemps intouchable. Grâce au courage de nombreuses femmes, il ne l'est plus.