X

Le respect de votre vie privée est notre priorité

Nos partenaires et nous-mêmes exploitons différentes technologies, telles que celle des cookies, et traitons vos données à caractère personnel, telles que les adresses IP et les identifiants de cookie, afin de personnaliser les publicités et les contenus en fonction de vos centres d’intérêt, d’évaluer la performance de ces publicités et contenus, et de recueillir des informations sur les publics qui les ont visionnés. Cliquez ci-dessous si vous consentez à l’utilisation de cette technologie et au traitement de vos données à caractère personnel en vue de ces objectifs. Vous pouvez changer d’avis et modifier votre consentement à tout moment en revenant sur ce site.

Covid-19 : le premier chien testé positif au coronavirus est mort

Photo d'illustration
Crédits image : Pixabay
31 juillet 2020
Par A.L.
Un berger allemand prénommé Buddy est décédé le 11 juillet dernier, après avoir été positif au Covid-19 aux États-Unis. L'animal présentait les mêmes symptômes que ceux identifiés chez les humains.

Buddy avait seulement sept ans. Ce berger allemand a été le premier chien à avoir été testé positif au coronavirus aux Etats-Unis. Il est malheureusement mort, comme le rapporte le magazine National Geographic. L'animal avait notamment développé des symptômes apparemment semblables à ceux de beaucoup d'humains. En effet, ce chien était tombé malade en avril, au même moment que son propriétaire Robert Mahoney se remettait lui-même du Covid-19. Buddy avait alors le nez bouché, des difficultés à respirer. Son état n'a cessé de se détériorer jusqu'à la fin.

La présence d'un lymphome

"Sans l'ombre d'un doute, je pensais que Buddy était positif", a déclaré son maître à National Geographic, malgré qu'il fut compliqué de confirmer le diagnostic. En effet, plusieurs vétérinaires dans sa région étaient fermés en raison de la pandémie, certains étaient aussi sceptiques sur la possibilité qu'un animal attrape le Covid-19. Finalement, une clinique a pu confirmer que Buddy était bien infecté, et que le second animal de la famille, un chiot de 10 mois n'ayant jamais été malade, présentait des anticorps au virus. Les vétérinaires qui se sont occupés de Buddy ont découvert après que le canidé souffrait aussi probablement d'un lymphome, ce qui pourrait indiquer que, comme les humains, les animaux ayant des antécédents médicaux sont plus susceptibles de tomber gravement malade du Covid-19. La famille de Buddy, qui vit à New York, a finalement dû se résoudre à euthanasier Buddy le 11 juillet dernier, lorsque l'animal a commencé à vomir des caillots de sang, à avoir du sang dans ses urines et à ne plus pouvoir marcher.