Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Angers : un passager menace de faire exploser un train

13 octobre 2017 à 16h29 Par Benoit Billot

Un jeune homme de 25 ans a été expulsé par un contrôleur car il n'était pas en règle. Il a fait l’apologie de Daesh.

Faire l’apologie de Daesh ces temps-ci, il faudrait vraiment être fou. Mardi matin, une scène bien triste s’est produite en gare d’Angers. Un jeune homme de 25 ans a été arrêté par la police pour avoir des propos relativement choquants. Dans un train allant du Mans jusqu’à Angers, le contrôleur l’a expulsé du train parce qu’il n’avait pas de ticket de transport sur lui.

‘’Daesh a raison !’’

Le contexte était relativement délicat pour l’homme, qu’il a fini par s’énerver et profaner des menaces envers la SNCF et les passagers du wagon. ‘’Daesh a raison ! Vive Daesh ! Je vais mettre une bombe dans le train’’ a-t-il crié à plusieurs reprises. Il a menacé de poser une bombe dans le train afin de le faire exploser. La suite des événements s’est passée au poste de police pour le prévenu puisque les forces de l’ordre sont intervenues rapidement pour l’interpeller. Ce n’est pas la première fois que cet homme avait à faire à la justice puisqu’il a déjà été condamné à quatre reprises pour des faits de droit commun. Cette fois-ci les poursuites sont d’autant plus lourdes : apologie du terrorisme et menace de destruction dangereuse contre des personnes chargées d’une mission de service public.

Son audience ce vendredi

Le jeune homme sera jugé en comparution immédiate au tribunal d’Angers ce vendredi. Autre détail, cet homme n’a été à aucun moment fiché S malgré ses profanations. Le délit d’apologie du terrorisme est répréhensible d’une peine de cinq ans de prison ferme, mais également de 45 000 euros d’amende. Rappelons que la France a beaucoup souffert du terrorisme ces trois dernières années avec les attentats de Paris en novembre 2015 (130 morts et 413 blessés) ou encore ceux de Nice en juillet 2016 (86 morts et 458 blessés).