Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Après les tickets restaurants, les tickets carburant ?

06 avril 2018 à 09h36 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Il appelle cela la « justice territoriale ». Le député du Loir-et-Cher Guillaume Peltier a présenté ce jeudi son projet de ticket carburant à ses collègues de l’Assemblée nationale. Un dispositif comparable au ticket restaurant qui a été rejeté par les députés.

Un nouveau dispositif pourrait bientôt faire son apparition en entreprise : le ticket carburant. Soutenu par le député LR loir-et-chérien Guillaume Peltier, il s’agit d’un dispositif qui permettrait de donner un coup de pouce financier aux salariés du privé, fonctionnaires ou encore apprentis domiciliés loin des grandes villes pour se rendre au travail. En particulier celles et ceux qui n’ont pas de transport collectif ou qui ne bénéficient pas du remboursement partiel de leur abonnement transport par leur société.

D’après la République du Centre, le montant de cette participation sera fixé par l’employeur, qui sera d’ailleurs exonéré de cotisation. Elle pourra même être majorée si le bénéficiaire choisi de faire du covoiturage. De plus, ce dernier ne devrait pas être soumis à l’impôt sur le revenu. 

Même si cette proposition a été rejetée hier par ses pairs, le député a tout de même présenté son projet au ministre de l’Action et des Comptes Publics. Il souhaiterait une expérimentation en région Centre-Val de Loire pendant deux ans.