Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Baisse d’impôt : à quoi faut-il s’attendre dans nos régions ?

28 janvier 2020 à 13h06 Par Alicia Mechin
Une baisse d’impôt va être opérée dès ce mois de janvier pour près de 17 millions de foyers fiscaux.
Crédit photo : Pixabay

Une baisse d’impôt va être opérée dès ce mois de janvier pour près de 17 millions de foyers fiscaux. Voici à quoi faut-il s’attendre en régions…

Une baisse de l’impôt sur le revenu va en effet être appliqué dès ce mois-ci. Les salariés concernés devraient donc voir un changement sur leur paie du mois de janvier 2020. Bercy a alors communiqué ce mardi 28 janvier sur les gains moyen enregistrés, département par département. Voici ce qu’il faut retenir pour le Centre-Val de Loire, les Pays de la Loire ou encore la Bourgogne.

 

En Centre-Val de Loire :

 

En Eure-et-Loir, par exemple, le gain moyen de cette baisse s'élève à 313 € pour 113 000 foyers sur les 121 000 imposables.

Dans le Cher, cela représente une baisse de 301 euros pour 77 000 foyers sur 82 000 imposables ;

Dans l’Indre, 294 euros en moins pour 51 000 foyers fiscaux, sur 55 000 imposables ;

307 euros en Indre-et-Loire pour 159 000 foyers, sur 171 000 imposables ;

312 euros dans le Loiret pour 183 000 foyers sur 195 000 imposables ;  

Ou encore 305 euros pour le Loir-et-Cher pour 85 000 foyers sur 91 000 imposables.

 

En Pays de la Loire :

 

En Maine-et-Loire, le gain moyen de cette baisse s’élève à 305 euros pour 185 000 foyers, sur 199 000 imposables ;

Dans la Sarthe, la baisse s’élève à 306 euros pour 137 000 foyers, sur 147 000 imposables,

En Loire-Atlantique, elle s’élève à 316 euros pour 380 000 foyers, sur 409 000 imposables,

En Vendée, 305 euros pour 168 000 foyers pour 182 000 imposables,

En Mayenne, 304 euros pour 68 000 foyers pour 74 000 imposables.

 

En Poitou-Charente et Haute-Vienne :

 

En Charente, le gain moyen de cette baisse s’élève à 300 euros pour 84 000 foyers, pour 90 000 imposables.

En Charente-Maritime, à 304 euros pour 168 000 foyers sur 182 000 imposables ;

305 euros dans les Deux-Sèvres pour 87 000 foyers, sur 93 000 imposables ;

304 euros dans la Vienne pour 102 000 foyers, sur 109 000 imposables.