Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Brigitte Bardot et Rémi Gaillard s’élèvent ensemble contre la maltraitance animale (vidéo)

21 mai 2018 à 10h45 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : YouTube/FondBrigitteBardot

Brigitte Bardot et Rémi Gaillard ont interpellé le gouvernement dans une vidéo postée, hier, sur le compte de la fondation de l’actrice. Ils dénoncent « l’enfer des abattoirs » à la veille du début de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi « agriculture et alimentation ».

Brigitte Bardot et Rémi Gaillard sont des défenseurs de toujours de la cause animale. La première a créé une fondation qui se bat pour la protection des animaux. Le second avait, notamment, fait une opération très médiatique lors de laquelle il s’était enfermé dans une cage de la SPA de Montpellier, promettant de n’en sortir que quand les 200 animaux du refuge seraient adoptés. C'était en 2017. Gaillard s’était libéré au bout de quatre jours et le buzz généré par cette action avait permis de récolter plus de 200 000 euros. Aujourd’hui, c’est main dans la main que l’actrice et l’humoriste s'expriment face à une caméra.

Le contexte

Dès ce mardi, le projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation sera examiné à l'Assemble nationale. Il vise, notamment, à favoriser le bio, faire stopper la guerre des prix entre distributeurs et producteurs, lutter contre le gaspillage alimentaire et lutter contre la maltraitance animale.

Dans une vidéo publiée hier, Brigitte Bardot et Rémi Gaillard saisissent l'occasion pour interpeller Emmanuel Macron et son gouvernement, rappelant qu'en 2017, "Emmanuel Macron s'engageait pour la vidéo-surveillance dans les abattoirs". Selon une pancarte brandie par Bardot et Gaillard à la fin de la vidéo publiée il y a quelques heures, "85% des Français y seraient favorables". Ils remercient donc le président de bien vouloir "agir".

La vidéo

C'est sur le compte Youtube de la fondation de Brigitte Bardot qu’a été postée cette vidéo d'un peu plus de trois minutes. On peut y voir les deux défenseurs de la cause animale s’insurger et interpeller les politiques.

ATTENTION : cette vidéo comprend des images de maltraitance animale

"On a en commun une révolte terrible contre la façon dont on tue les animaux dans les abattoirs."

Brigitte Bardot s'adresse directement à Emmanuel Macron qu’elle aimerait voir tenir ses promesses de campagne, en l'occurence celle, dit-elle, "d’imposer la vidéosurveillance dans les abattoirs". Par la même occasion, elle souhaite "toucher un maximum de gens, pour leur demander de faire attention à ce qu'ils mangent".

Rémi Gaillard s’exprime également sur l’impact que pourrait avoir, sur les consommateurs, davantage de transparence autour des méthodes utilisées dans les abattoirs.

"La vidéo nous montre ce qui peut nous être caché. Et je pense que, si les abattoirs avaient des fenêtres, beaucoup de gens seraient végétariens."

Enfin, Bardot se montre aussi touchée par la mobilisation des plus jeunes.

"Les gens voient les images. Avant, ils ne savaient pas. (…) La jeune génération est plus concernée par la protection animale, plus réceptive parce que les plus âgés sont pourris d'habitudes et de traditions."

Ce dimanche matin, quelques heures après sa publication, la vidéo postée sur le compte YouTube officiel de la Fondation Brigitte Bardot et intitulée "Abattoirs : l'enfer continue" a été regardée une dizaine de milliers de fois.