Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Bruno de Top Chef 2021 : « Pourquoi pas ouvrir un restaurant à La Rochelle ! »

17 mars 2021 à 06h00 Par Lucie Claussin
Bruno Aubin dans les cuisines de Top Chef.
Crédit photo : ©Marie ETCHEGOYEN/M6

Bruno Aubin, 31 ans, et chef cuisinier au Narcisse Blanc à Paris, était candidat dans la saison de Top Chef diffusée actuellement sur M6. Éliminé il y a tout juste une semaine à l’issue de l’épreuve de la dernière chance, le Deux-Sévriens revient pour nous sur son incroyable parcours.

Ce mercredi 17 mars sera diffusé sur M6 l’épisode 5 de la 12ème, saison de Top Chef. Et cette année parmi les candidats, Bruno Aubin, un chef originaire de Vouillé dans les Deux-Sèvres. Il a malheureusement été éliminé la semaine dernière, après avoir disputé l’épreuve de la dernière chance. Nous avons eu l’occasion d’échanger avec lui sur son aventure et ses futurs projets. 

 - Bonjour Bruno, on vous a découvert dans la nouvelle saison de Top Chef diffusée sur M6. Qu’est-ce qui vous a donné envie de participer à l’émission ? 

« C’était un panaché de plusieurs choses. L’émission m’avait déjà contacté l’année précédente et j’avais décliné leur proposition. Et cette année, étant donné que l’hôtel restaurant où je travaille était fermé à cause du Covid-19, et qu’on était en pleine période de confinement, je me suis dit « Pourquoi pas me lancer ! ». J’ai fait les sélections et tout s’est super bien passé. J’y suis allé juste pour voir si ça me plaisait, et en fait les sélections se sont naturellement enchaînées et je suis rentré dans le concours ! » 

 - Comment avez-vous vécu l’aventure ? Est-ce que les épreuves filmées étaient stressantes ?

« Bien sûr. C’est quelque chose que je ne connaissais pas du tout. Durant la première et la deuxième émission, j’étais plus concentré sur ce qu’il se passait autour plutôt que sur ce que je cuisinais réellement. Ca rajoute un stress qu’il faut apprendre à gérer. Je suis quelqu’un qui n’a pas trop l’habitude de se mettre en avant. J’en ai profité pour me lancer ce défi personnel, de m’exposer devant des milliers de téléspectateurs. » 

 - Au sujet de votre parcours professionnel et de vos formations, où avez-vous fait vos armes ?

« J’étais au lycée hôtelier de la Rochelle. J’ai fait le cursus avec 2 ans de BEP, 2 ans de Bac Pro et 2 ans de BTS, pendant lequel j’ai fais pas mal de stage en France et à l’étranger. Ma première grosse expérience, c’était à Paris au Bristol avec Éric Fréchon (4 étoiles au guide Michelin, NDLR). Et actuellement, je suis chef à l’hôtel le Narcisse Blanc. Nous sommes d’ailleurs à l’arrêt total depuis quelques mois suite à la crise sanitaire.

 - Pensez-vous proposer à la carte du restaurant dans lequel vous travaillez, l’un des plats que vous avez réalisé dans Top Chef ?

« Ça peut être une bonne idée. Ça peut me permettre aussi de les retravailler, car à Top Chef on n’a pas trop le temps de penser au dressage, par exemple. Je pourrais les retravailler et les proposer, c’est envisageable ! »

- Avez-vous pour proposer d’ouvrir un jour votre propre restaurant ?

« C’est le projet que j’ai depuis des années, mais je ne veux pas précipiter tout ça. Pour le moment je travaille au Narcisse Blanc où tout se passe très bien et où j’ai une réouverture à faire. Je suis quelqu’un qui aime prendre le temps de bien faire les choses. Parmi les lieux où je pourrais ouvrir un restaurant, La Rochelle bien sûr, et pourquoi pas Niort. Mais pour l’instant je suis à Paris, et ce projet doit prendre le temps de mûrir.

 - Quel est votre favori dans Top Chef 2021 ?

« J’en ai deux. Je reste chauvin… J’aime beaucoup Thomas et Arnaud de l’équipe jaune. Nous avons tous gardé de bons contacts, et nous échangeons souvent via les réseaux sociaux. »

 

Le nouvel épisode de Top chef sera diffusé ce mercredi soir à 21h05, sur M6.