Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Centrale de Belleville délabrée : EDF en appel à Bourges ce mercredi

05 novembre 2019 à 12h33 Par Alicia Méchin
Ce mercredi 6 novembre, EDF est jugé par la cour d’appel de Bourges.
Crédit photo : commons wikimedia / François GOGLINS

L’état de délabrement de la centrale nucléaire de Belleville (Cher) est pointé du doigt par le Réseau Sortir du nucléaire. Ce mercredi 6 novembre, EDF est jugé par la cour d’appel de Bourges.

La centrale nucléaire de Belleville-sur-Loire est dans le collimateur du Réseau « Sortir du nucléaire » et de l'association Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye. En 2017, l’Autorité de Sureté nucléaire avait décidé de placer la centrale sous surveillance renforcée. Étaient alors reproché par l’ARS l’usure des équipements de la centrale, due à un manque d’entretien. Des problèmes organisationnels et un manque de rigueur étaient également pointés du doigt.

Selon le Réseau « Sortir du nucléaire » et l'association Sortir du nucléaire Berry-Giennois-Puisaye, EDF est responsable de tout cela, en instaurant une « course à la rentabilité à court terme ». Les deux collectifs ont alors porté plainte le 20 octobre 2017, pour 46 infractions à la réglementation environnementale et nucléaire.

Une audience s’est tenue le 12 mars 2019 à Bourges. Selon le Réseau “Sortir du nucléaire“ et SDN Berry-Giennois-Puisaye, « le tribunal de police de Bourges a prononcé la nullité de la citation, sans examiner, ni même entendre les parties sur le fond du dossier ». Ils ont alors fait appel. L’audience se tiendra ce mercredi 6 novembre. Un rassemblement est prévu à 8h30 devant le palais de justice.