Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Centre-Val de Loire : plus de femmes cheffes d'entreprise

05 mars 2019 à 16h05 Par Alicia Mechin
Crédit photo : Pixabay

L’INSEE Centre-Val de Loire a dévoilé ce mardi une étude sur la féminisation à la tête des entreprises. Un constat : de plus en plus de femmes sont à la tête d'une entreprise.

Ce vendredi 8 mars aura lieu la journée internationale des droits des femmes. A cette occasion, de nombreux rendez-vous sont programmés partout en France, pour faire le point sur la situation de la femme, aujourd’hui, et plus précisément dans le milieu professionnel. L’INSEE Centre-Val de Loire a alors dévoilé une étude sur la féminisation à la tête des entreprises. En 2015, si dans la région, près d’une personne en emploi sur deux est une femme (46 %), la féminisation n’est pas uniforme à tous les échelons de l’entreprise : 36 % parmi les cadres et 25 % des chefs d’entreprise.

Toujours selon cette étude, l’entrée sur le marché du travail diffère selon les sexes. Les domaines de la santé humaine, l’action sociale, les activités de services, ou l’enseignement concentrent plus de deux tiers de femmes. Les milieux de la construction, de l’agriculture, du transport ou encore de l’industrie touchent, à l’inverse, plus d’hommes. La mixité est davantage développée dans les secteurs du commerce (47 % de femmes), de l’hébergement-restauration (52 %) et des activités de finance et assurance (60 %).

Plus de femmes cadres ou cheffes d’entreprise

Si le nombre de cadres hommes est plus important que celui des femmes, cette tendance semble néanmoins légèrement s’effacer avec le temps. La présence croissante des femmes sur le marché du travail, de plus en plus dotées d’un diplôme du supérieur, tend à réduire la différence entre les femmes et les hommes pour les cadres des jeunes générations. L’INSEE souligne que les jeunes femmes font désormais plus fréquemment des études longues que les hommes. Dans quelques secteurs, comme la construction et le transport-entreposage, elles sont même plus nombreuses que les hommes à occuper des postes de cadres avant 30 ans.

L’étude révèle également qu’en 2015, 16 700 femmes dirigent une entreprise en Centre-Val de Loire. Parmi elles, 9 200 sont gérantes majoritaires et 7 500 entrepreneures individuelles. Quatre secteurs sont alors majoritairement concernés : l’agriculture, les services, le commerce et l’hébergement. A noter que dans les rares cas où les femmes dirigent des entre- prises de plus forte taille que les hommes, il s’agit paradoxalement de secteurs peu féminisés, comme la construction ou les activités scientifiques et techniques.