Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Charente : ivres, deux gilets jaunes jouent les perturbateurs et finissent en prison

30 novembre 2018 à 15h22 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : Wikimedia Commons

Encore dimanche soir, ils dormaient à la belle étoile au rond-point Girac d’Angoulême. Depuis lundi soir, c’est dans la maison d’arrêt qu’ils passent désormais le plus clair de leur temps. Après avoir fait du grabuge sur la voie publique.

Deux gilets jaunes dorment en prison depuis lundi soir. Lundi matin à Angoulême, alors qu’ils étaient visiblement bien éméchés, ces individus, un oncle et son neveu, n’ont rien trouvé de mieux à faire que d’importuner les occupants d’un bus. Le chauffeur a eu droit à des menaces de mort et un passager à une gifle pour avoir fait part de son impatience. D’après la Charente Libre, la patrouille de police qui est venue stopper leur ménage a eu le droit à la même scène, avec quelques violences en supplément. Ils ont finalement terminé au poste. Déjà connu des services de police et déjà condamné par le passé à du sursis, ils ont été incarcérés et seront jugés en juin prochain pour l’ensemble de leur œuvre.