Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Des antibiotiques pour « guérir » des enfants autistes : une enquête ouverte

17 septembre 2020 à 16h00 Par Maud Tambellini
Crédit photo : pixabay

Le parquet de Paris a décidé d’ouvrir une enquête après avoir été saisi par l’Agence du médicament. Plusieurs médecins auraient prescrit à des enfants autistes des antibiotiques pour tenter de les « guérir ».

L’agence du médicament a été informée de la situation via sa procédure de lancement d’alerte. En effet l’association SOS Autisme a fait remonter des ordonnances délivrées à des enfants pour des traitements antibiotiques de longue durée ou des traitements contenant des substances censées éliminer les métaux lourds.

L’agence du médicament a alors saisi le procureur de la République et « déconseille formellement ces utilisations pour lesquelles ces médicaments n'ont fait aucune preuve de leur efficacité et qui exposent ces enfants à des risques, en particulier lors d'une utilisation prolongée ».

On parle de possibles troubles cardiovasculaires, cutanés ou digestifs. Le parquet de Paris a annoncé ce jeudi 17 septembre ouvrir une enquête pour « mise en danger de la personne d’autrui » et « infractions tenant à la réalisation de recherches impliquant la personne humaine ».

Olivia Cattan, la présidente de l’association SOS Autisme, s’apprêterait à sortir un livre sur le sujet. Une cinquantaine de médecins aurait prescrit ces traitements à des enfants autistes. Environ 5000 enfants pourraient potentiellement être concernés depuis 2012.

Les médecins pointés du doigt seraient proches de l’association Chronimed, selon l’AFP, fondée par le professeur Luc Montagnier. Ce dernier a défendu l’idée d’une piste infectieuse pour expliquer l’autisme. Il a ainsi affirmé que les antibiotiques pouvaient améliorer l’état des patients. Ces déclarations lui avaient valu une mise à l’écart de l’Académie nationale de médecine.