Info locale

Deux-Sèvres : le procès de l’automobiliste imprudente encore reporté

19 novembre 2019 à 14h30 Par Benoît Hanrot
Un TGV avait percuté une voiture laissée sur les voies en janvier dernier en Nouvelle-Aquitaine
Crédit photo : Wikimedia Commons

Le 29 janvier dernier, une habitante des Deux-Sèvres avait laissé sa voiture sur une voie ferrée. Cette dernière s’était faite percuter par un TGV. Le procès de l’automobiliste était prévu ce mardi 19 novembre.

Dans les Deux-Sèvres, le procès d'une automobiliste a de nouveau été renvoyé ce mardi matin. La prévenue devait être jugée pour avoir volontairement laissé sa voiture sur la voie ferrée à Sainte-Néomaye en janvier dernier. Le véhicule avait provoqué une collision avec un TGV La Rochelle - Paris, heureusement sans faire de blessé. D’après la Nouvelle République, ce nouveau report s'explique par le fait que le rapport de l'expert psychiatrique réclamé par la procureure de la République, n'est toujours pas arrivé. Quant à la prévenue, elle aurait agi par vengeance après un différend familial survenu dans une maison située près du lieu de l’accident.