Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Deux Sèvres : nouvelle levée de bouclier des « anti-bassines »

11 mars 2021 à 06h00 Par Vincent Giraldo
Manifestation "anti-bassines" dans le Deux-Sèvres.
Crédit photo : AFP - Philippe Lopez

Une cinquantaine de militants a manifesté devant la chambre d’agriculture de Vouillé, la semaine dernière. Ils étaient une fois de plus venus dénoncer la construction de ces bassins de rétentions d’eau.

Ce sont les bassines de la discorde depuis des années. Elles servent à certains agriculteurs pour irriguer les cultures, principalement le maïs, très gourmand en eau. Entre 200 et 300 nouvelles bassines doivent encore être construites en Poitou-Charentes, mais elles font toutes l’objet de recours devant la justice.

Régulièrement, les militants écologistes organisent des manifestations pour s'opposer à leur construction. Serge Morin est membre d’Europe Ecologie les verts dans les Deux-Sèvres :

Écouter le podcast

Pour chaque "bassine", il faut creuser le sol, parfois jusqu'à 5 mètres de profondeur et également construire des digues. L'eau est parfois pompée jusqu'à 150 mètres de profondeur.

Pour les agriculteurs qui demandent la construction de ces bassines, il s'agit de "préparer l'avenir en stockant de l’eau durant l’hiver, ce qui évite d’en prélever en été". Selon eux, il faut anticiper le réchauffement climatique, sinon c’est l’élevage qui va disparaîtra à terme et les emplois qui vont avec.

Un argument qui ne convainc pas Serge Morin. Il met en avant un trop grand risque pour l'environnement :

Écouter le podcast

Europe Ecologie Les Verts dénonce également le financement de ces bassines qui provient majoritairement de l'argent public. En effet, 70 % des fonds pour financer ces équipements privés sont issus des taxes prélevées sur les factures d’eau payées par le consommateur.