Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Deux-Sèvres : une soixantaine de chiens maltraités ont été sauvés

04 octobre 2017 à 09h09 Par Lucie Claussin

Les animaux sont désormais sains et saufs

Dans les Deux-Sèvres, à La Forêt sur Sèvres, un élevage de chiens clandestin a été découvert. C’est une éleveuse non déclarée qui détenait entre 60 et 70 setters anglais et des malinois à son domicile. Les animaux se trouvaient dans un enclos très réduit. La plupart étaient maigres, voire très maigres. Une vingtaine de chiots se trouvaient aussi dans un état déplorable et en très mauvaise santé. Beaucoup avaient des puces et des vers. La propriétaire les revendait illégalement. C’est une inspection des services vétérinaires qui a donné l’alerte. Ils ont été secourus par la Fondation Assistance aux Animaux le 28 septembre.

L’association a dû intervenir avec sept personnes ainsi que trois camions. La propriétaire est apparue soulagée puisqu’elle n’arrivait plus à s’en sortir. Elle a été très coopérative. Quatre heures ont été nécessaires aux vétérinaires et bénévoles pour pouvoir extraire les chiens de leurs enclos. Certains étaient effrayés, apeurés, et manquaient de sociabilité.

Ils ont été transportés dans deux refuges en région parisienne. Ils sont suivis et soignés quotidiennement. Ils apprennent à se ré-alimenter correctement. Si vous souhaitez adopter un chien (malinois ou setter anglais), vous pouvez vous rapprocher des deux refuges pour effectuer une réservation pour l’adoption, à ces adresses :

Refuge de la Fondation Assistance aux Animaux à Villevaude, dans la Seine et Marne.

18 rue des plantes – 77 410 VILLEVAUDE

Téléphone : 01 60 26 49 15

Refuge de la Fondation Assistance aux Animaux à Morainvilliers dans les Yvelines.

5042 Route de quarante sous – 78 630 MORAINVILLLIERS

Téléphone : 01 39 08 00 87

Le prix moyen pour l’adoption d’un chien est de 130 euros. Il est de 80 euros pour un chat. Pour information, chaque année, environ 30 000 animaux sont adoptés dans des refuges privés ou à la SPA (société protectrice des animaux) par exemple.