Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Donald Trump : Twitter le rappelle, souhaiter une mort sur son réseau est interdit

05 octobre 2020 à 10h00 Par Virgil Bauchaud
De nombreux messages haineux ont été publiés sur Twitter.
Crédit photo : Pexels

Dans la foulée de son annonce sur sa positivité au coronavirus, Donald Trump a été la cible de nombreux contenus haineux sur les réseaux sociaux. Twitter a calmé le jeu en rappelant qu’il était interdit de souhaiter la mort de quelqu’un.

L’info a retourné les réseaux. Vendredi 2 ocotbre, dans un tweet, le président américain annonçait sa positivité au Covid-19. Lui qui a souvent refusé d’admettre publiquement la gravité de l’épidémie et ne portant pas de masque a passé le week-end à l’hôpital, par précaution selon ses médecins. Mais il n’en fallait pas plus aux internautes pour s’emballer.

Et notamment sur Twitter, où de nombreux utilisateurs ont rapidement réagi à la nouvelle aux quatre coins du monde. Comme @macleanbrendan, qui a tweeté (en anglais) : « Vous ne pouvez pas dire tout haut que vous espérez que Trump meure, mais vous pouvez quand même le penser ». D’autres twittos ont été un peu plus directs, souhaitant plus ou moins la mort du président américain. Même si de rares personnes ont essayé de temporiser.


Face aux réactions, le réseau social a décidé de réagir, rappelant que « les tweets qui souhaitent ou espèrent la mort, de graves blessures ou une maladie mortelle contre n’importe qui ne sont pas autorisés et devront être supprimés ». Depuis plusieurs mois en effet, les plateformes ont pris de nouvelles mesures pour renforcer la lutte contre les contenus haineux et les « fake news ».