Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

Dry January : ne pas boire d’alcool en janvier pour être en meilleure santé !

31 décembre 2018 à 17h00 Par Aurélie Amcn
Crédit photo : Pixabay

Votre première résolution de l’année 2019 est peut-être arrivée !

Et si votre première résolution de la nouvelle année était le « Dry January » ? Le principe est simple : ne pas boire une seule goutte d’alcool pendant tout le mois de janvier. Depuis quelques années, ce défi original séduit de nombreuses personnes à travers le monde.

LE « DRY JANUARY » FAIT DE PLUS EN PLUS D’ADEPTES

Lancé au début des années 2000 par des associations britanniques souhaitant réduire la consommation d’alcool, le Dry January compte aujourd’hui de plus en plus d’adeptes dans le monde. D’après une étude menée par l’Université de Sussex, dans la ville de Brighton (Royaume-Uni), sur 800 personnes, les sujets ayant participé au Dry January dès le 1er janvier 2018 auraient vu leur consommation d’alcool diminuer nettement au cours de l’année : de 4,3 jours par semaine à 3,3 jours par semaine, et ce, jusqu’à 8 mois.

DES EFFETS BÉNÉFIQUES POUR LA SANTÉ

Une consommation en baisse qui a permis, pour 88% des participants, de faire des économies ou encore de mieux contrôler leur consommation d'alcool. 71% affirment avec une meilleure hygiène de vie : meilleur sommeil, perte de poids, belle peau, chevelure fortifiée, bien-être intérieur... Pour l’auteur de l’étude, le Dr Richard de Visser, « cela montre que le simple fait d’essayer de terminer le Dry January comporte de réels avantages (…), que nous n’avons pas besoin d’alcool pour nous amuser, nous relaxer ou pour sociabiliser ». 

Des volontaires pour tenter le Dry January dès demain ?