Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Entrée du Loirétain Maurice Genevoix au Panthéon : l’occasion d’honorer les Poilus

11 novembre 2020 à 07h24 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Le Panthéon, à Paris.
Crédit photo : Commons - Romanceor

Emmanuel Macron doit présider ce mercredi 11 novembre l'entrée au Panthéon de l'écrivain Maurice Genevoix. Un moyen d'honorer tous les combattants de la Première guerre mondiale.

Les cendres de l’écrivain loirétain Maurice Genevoix, décédé en 1980, vont être transférées au Panthéon ce mercredi. Né à Decize, dans la Nièvre, il avait grandi à Châteauneuf-sur-Loire, dans le Loiret, avant d’intégrer l’Ecole normale supérieure à Paris. Mobilisé lors de la Première guerre mondiale, Maurice Genevoix fut le chantre de la mémoire des Poilus, dont il a fait le récit de la vie dans les tranchées dans son recueil Ceux de 14. « Par lui, leur voix ne cesse de nous exhorter à ne pas baisser la garde et à conserver intacte notre vigilance quand le pire de nouveau réapparaît », avait déclaré Emmanuel Macron en 2018.

Un discours d'Emmanuel Macron

Après un passage lundi aux Eparges, où l’écrivain avait été blessé en 1915, le cercueil de Maurice Genevoix, qui était jusque là enterré au cimetière de Passy à Paris, a passé la nuit à l'Ecole normale supérieure. Ce 11 novembre, dans la capitale, il remontera la rue Soufflot pavoisée et rejoindra la nef puis la crypte, où 70 hommes et 5 femmes sont déjà inhumés. Emmanuel Macron clôturera la cérémonie (devant une trentaine de personnes seulement, confinement oblige) par un discours où il devrait mettre l'accent sur la « résilience », la capacité des Français à surmonter les tragédies, comme un fil rouge entre 1914 et les « épreuves » actuelles que sont l’épidémie de coronavirus et les attaques terroristes de ces dernières semaines. « Le président tient beaucoup à ce qu'on honore les héros à hauteur d'hommes, qui n'ont jamais flanché dans l'épreuve et ont fait bloc », une occasion de « créer une histoire, un imaginaire commun », explique son entourage. La cérémonie sera retransmise sur France 2 à 16h30.

Avant cela, la traditionnelle cérémonie de commémoration de l'Armistice de 1918 aura lieu dans la matinée, à 11h. Cette année 2020 marque aussi le centenaire de l’inhumation du Soldat inconnu sous l’Arc de Triomphe. Le 11 novembre 1920, le cercueil de ce soldat dont la dépouille restait non identifiée, avait été accueilli en grande pompe sous l'Arc, où il sera mis en terre deux mois plus tard. Depuis le 11 novembre 1923, la flamme de sa tombe est ravivée tous les soirs.

 

(avec AFP)