Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Insolite

Himalaya : une alpiniste française sauvée d’une mort certaine

28 janvier 2018 à 11h40 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Montagne Nanga Parbat, Himalaya, par Guilhem Vellut (*_*) on Flickr

L’alpiniste était en danger de mort après sa tentative d’ascension de la montagne Nanga Parbat.

Elisabeth Revol est sauvée, oui, mais au prix d’un sauvetage absolument exceptionnel sur une montagne qui ne l’est pas moins. Situé au Pakistan et faisant partie de la chaîne de l’Himalaya, le Nanga Parbat est le 9ème sommet le plus haut du monde, culminant à 8 126m. Son surnom : la Montagne tueuse. Une triste liste de 61 victimes a fait sa réputation, liste à laquelle Elisabeth Revol n’ajoutera pas son nom, à la faveur d’un sauvetage hors-du-commun mené par deux sauveteurs polonais et l’armée pakistanaise.

La générosité des uns pour sauver les autres

Un sauvetage en effet permis par la générosité des internautes, puisque 84.511 euros ont été collectés par le biais de la plateforme Gofundme.com. Il faut savoir que le coût d’un tel sauvetage est d’un peu plus de 40.000 euros. Mais une vie humaine n’a pas de prix.

Elisabeth Revol a donc été retrouvée. Elle souffre d’engelures assez sérieuses, mais sa vie n’est plus en danger. Son compagnon dans l’ascension, le polonais Tomek Mackiewicz, n’a pas eu la même chance, puisque son sauvetage n’est plus possible, à la grande tristesse des sauveteurs qui ont dû prendre la terrible décision de rebrousser chemin pour leur propre survie.

Le couple franco-polonais tentait de gravir le Nanga Parbat pour la quatrième fois.