Insolite

Il affirme s’être soigné du coronavirus avec du whisky et du miel

04 février 2020 à 17h30 Par A.L.
Connor Reed est persuadé que le whisky et le miel lui ont permis de guérir face au coronavirus.
Crédit photo : Pixabay

Un homme britannique de 25 ans, résidant à Wuhan en Chine et touché par le coronavirus, affirme s'être soigné grâce à “du whisky chaud et du miel”.

Depuis décembre dernier, un nouveau virus sème la panique en Chine et continue de sortir des frontières pour faire des victimes aux quatre coins de la planète. Baptisé 2019 nCoV, ce mystérieux virus a engendré, à ce jour, 362 morts et plus de 17.000 contaminations. Le nombre de contaminations total dépasse donc celui de l'épidémie de Sras survenu en 2002/2003 qui avait provoqué moins d'infections (5.327) mais plus de décès (774 morts dans le monde, dont 349 en Chine continentale). 

Si de nombreuses personnes craignent d'attraper ce virus inquiétant, Connor Reed, un professeur britannique de 25 ans qui enseigne l'anglais à Wuhan, en Chine, a décidé de quitter l'hôpital où il avait été admis à cause du coronavirus, pour se soigner lui-même. En effet, ce Britannique l'affirme : ce qui l'a guéri du coronavirus est un mélange composé de whisky chaud et du miel

"Non" aux antibiotiques

Originaire de Llandudno au nord du Pays de Galles, ce jeune professeur qui vit en Chine depuis plus de trois ans et à Wuhan depuis six mois, a commencé à ressentir une gêne respiratoire il y a deux mois, et n'arrivait pas à se débarrasser de sa toux. L'homme s'est rendu à l'hôpital universitaire de Zhongnan dans lequel il a été hospitalisé quelques jours avant d'en sortir. Refusant de prendre les antibiotiques prescrits par les médecins, Connor Reed a préféré traiter son infection avec un remède à la maison : un inhalateur pour soulager ses problèmes respiratoires et du whisky chaud avec du miel. Quelques semaines après sa sortie de l'hôpital, il a été informé qu'il avait bien été infecté par le coronavirus. "J’ai été stupéfait quand les médecins m’ont dit que je souffrais du virus", a-t-il déclaré au Sun. "J’ai cru que j’allais y passer, mais j’ai réussi à le vaincre". 

"Mon chaton a attrapé le coronavirus, a développé une pneumonie et en est mort", a-t-il aussi confié à North Wales Live, ajoutant : "Je ne pense pas l'avoir attrapé par lui, je pense que ce n'était qu'une coïncidence". Connor Reed affirme également que le ministère britannique des Affaires étrangères était "désintéressé" lorsqu’il a appelé pour dire qu’il avait été diagnostiqué. "Ils n’arrêtaient pas de me demander si je voulais une place sur un vol de départ, mais j’ai dit non. Je voulais rester ici", a-t-il déclaré. Pour l'heure, on ne sait pas si c'est vraiment ce remède naturel qui a pu soigner cet homme. Aucun traitement n'existe pour l'heure contre le coronavirus. L'OMS rappelle par ailleurs que taux de mortalité du coronavirus est inférieur à 4%.