Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Indre : Le Blanc prend à son tour un arrêté anti-pesticides

08 octobre 2019 à 07h10 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. Un agriculteur traitant ses champs avec des pesticides.
Crédit photo : Pixabay

La commune du Blanc, dans l’Indre, a décidé de prendre un arrêté anti-pesticides.

Après Argenton-sur-Creuse mi-septembre, la commune du Blanc est donc la deuxième du département de l’Indre à prendre un arrêté pour interdire les pesticides, selon nos confrères de La Nouvelle République. Il interdit l’usage de produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations. La maire Annick Gombert explique « ne pas vouloir stigmatiser les agriculteurs », qui sont selon elle « les premières victimes » de ces produits.

La mesure est toutefois symbolique. Le maire de Langouët, en Bretagne, qui avait été le premier à prendre ce type d’arrêté, a vu celui-ci annulé par la justice. Quant à l’arrêté d’Argenton-sur-Creuse, il a été retiré par le maire lui-même. Le préfet de l’Indre avait menacé de saisir la justice lui aussi. Récemment, le maire d'Ingré dans le Loiret a pris un arrêté de ce genre.

Ces arrêtés suscitent la colère des agriculteurs, qui dénoncent le dénigrement de leur profession. Après une manifestation à Nevers lundi 7 octobre, ils se rassemblent ce mardi dans le Loiret, le Loir-et-Cher, à Bourges, dans l’agglomération du Mans ou encore à Angers.