Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Musique

« Je buvais toute la nuit » : Ed Sheeran se confie sur ses addictions (vidéo)

30 juillet 2020 à 12h35 Par A.L.
Ed Sheeran a réussi à combattre ses addictions.
Crédit photo : Capture d'écran Instagram © Ed Sheeran - Zakary Walters

Ed Sheeran vient de révéler comment sa femme Cherry Seaborn l'avait sauvé de ses addictions passées. Grâce à elle, le chanteur a aujourd'hui retrouvé une vie plus saine.

Véritable phénomène musical depuis plusieurs années déjà, Ed Sheeran a récemment dépassé le record détenu par U2 depuis la tournée 360° en 2011. En effet, sa tournée Divide Tour a été élue comme étant celle la plus rentable de l'histoire avec pas moins de 736,4 millions de dollars de recettes. Un chiffre renversant qui a sans doute permis à l'artiste de se voir attribuer le titre d’artiste de la décennie au Royaume-Uni par l’Official Charts Company. Son célèbre titre Shape of you, sorti en 2017, a également été nommé chanson de la décennie. Deux autres titres du chanteur occupent aussi une place dans le top 10 des meilleures chansons de ces dix dernières années : il s'agit de Thinking out Loud et PerfectFort de ces succès, Ed Sheeran est aujourd'hui un homme comblé. Pourtant, il a un jour dû faire face à de terribles démons...

Des troubles addictifs

S'il est en ce moment absent de la scène médiatique, Ed Sheeran vient de se confier sur ses problèmes d’alcoolisme et de boulimie, dans le cadre du sommet Hay House Chasing the Present sur les addictions, l’anxiété et la santé mentale. Ainsi, l'artiste a profité de cette interview pour raconter la période où il était "au plus bas de sa vie". C'était en 2015 durant la tournée de promotion de son deuxième opus baptisé X"J'étais en tournée et je restais debout et buvais toute la nuit et puis... les bus se garaient sous les arènes et je dormais dans le bus toute la journée, puis je me réveillais et je sortais faire le spectacle, je buvais, et j'étais de retour dans le bus. Je n'ai pas vu la lumière du soleil pendant peut-être quatre mois", a-t-il ainsi confié. "Je suis couvert de tatouages et je ne fais pas les choses à moitié. Si je dois boire, je ne vois pas l’intérêt de prendre un verre de vin. Je préfère avoir deux bouteilles de vin. Je pense qu'avec la dépendance, il est très difficile de modérer, mais la modération est la clé. Je pense que des choses comme le sucre, les sucreries, la malbouffe, la cocaïne, l'alcool... plus on en prend, plus on se sent bien, mais c'est la pire chose qui soit.Tout est amusant et tout est jeu au début, tout est rock'n'roll et c'est amusant, puis ça commence à devenir juste triste", a-t-il ajouté. 

Une descente aux enfers qui n'est pas sans lui rappeler celle vécue par Elton John, racontée dans ses mémoires avec l'ouvrage Moi. "Il disait 'J’allais juste manger une glace et quatre putains de desserts jusqu’à ce que je vomisse', et moi je me disais 'Oh, j’ai déjà fait ça avant'", a ainsi déclaré Ed Sheeran. "Ou ses beuveries de martini, où il veut voir combien de martinis il peut boire. Et je me suis dit : 'Moi aussi, j’ai déjà fait ça avant'", a confié le chanteur britannique de 29 ans qui a également profité de ces confessions pour remercier son épouse, Cherry Seaborn, qui l’a aidé à adopter un mode de vie plus sain. "Elle fait beaucoup d’exercice, alors j’ai commencé à faire de la course à pied avec elle", a-t-il expliqué, ajoutant : "Elle ne boit pas beaucoup, donc je ne buvais pas. Je pense que tout cela a changé les choses".

Aujourd'hui, Ed Sheeran va beaucoup mieux. Ces douloureuses épreuves appartiennent bel et bien au passé.