Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La consultation chez votre médecin généraliste coûtera jusqu’à 70 euros !

15 septembre 2017 à 08h37 Par Lucie Claussin

De nouveaux types de consultations ont été créés

Dans un peu plus d’un mois, vous allez peut-être être surpris au moment de payer chez votre médecin. En effet, deux nouvelles consultations ont été crées, résultat de nombreuses négociations entre les syndicats de médecins et l’Assurance Maladie. Elles seront effectives à partir du 1er novembre. Un décret a été publié mardi dans le Journal Officiel. Le gouvernement a déclaré que ces augmentations étaient un coup de pouce aux médecins, une volonté déjà exprimée par Marisol Touraine, alors ministre de la santé en 2016.

La première, intitulée « consultation complexe » coûtera 46 euros.

Cette consultation concernera les nourrissons sortant de maternité, les jeunes filles mineures qui désirent un contraceptif, les enfants de 3 à 12 ans en situation d’obésité avérée ainsi que les personnes qui consultent pour les maladies sexuellement transmissibles. Pour plusieurs pathologies, une majoration de 12 euros sera aussi appliquée comme pour la première consultation lors d’une visite chez un médecin pour des troubles du comportement alimentaire, pour la prise en charge d’un couple stérile, pour une pathologie oculaire grave ou pour de l’asthme. La consultation coûtera donc 62 euros dans ces cas précis.

La seconde, intitulée « consultation très complexe » coûtera 60 euros.

Ce tarif sera appliqué aux consultations qui concerneront les maladies fœtales, les annonces de cancer, et les consultations en vue d’une greffe. Une augmentation de prix aussi du côté des consultations ongues, qui existent déjà. Elles passeront de 56 à 70 euros. Ces consultations concernent les personnes atteintes de maladie neurodégénérative (comme la maladie de Parkinson et la maladie de Parkinson). Elles sont limitées à trois par an et par patient

Du côté du porte-monaie, tous ces changements resteront discrets. La prise en charge de l’assurance maladie reste la même. Toutes les consultations continueront à être remboursées à hauteur de 70%.