Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

La Nuit des chercheur.e.s, c’est ce soir

29 septembre 2017 à 15h15 Par Benoit Billot

Dans 12 villes de France ce vendredi soir, la Nuit des chercheur.e.s va attirer la curiosité des français. Un bon moyen d’apprendre tout en se prenant pour Einstein.

Vous avez soif d’apprendre et la science vous intrigue ? Ce vendredi 29 septembre, il s’agit de la Nuit des chercheur.e.s. 12 villes de France participent à cette toute première édition : Albi, Besançon, Bordeaux, Brest, Dijon, Le Mans, Lyon, Marseille, Paris, Toulouse mais également chez nous où l’on retrouve Angers et Limoges. Pour cette édition de la Nuit européenne des chercheurs, le slogan est relativement simple : faire découvrir l’impossible. Le début des hostilités est prévu pour 18 heures.

Demandez le programme

Que pourront voir les plus curieux d’entre vous ? Tout d’abord, certains chercheurs vont présenter brièvement leur travaux puis il sera possible de leur poser des questions à leur stand afin d’en savoir plus. Des étudiants seront également présents pour vous aiguiller et certains pour vous montrer leur thèse.

Le CHU de Poitiers

Parmi les participants, le CHU de Poitiers va également mettre la main à la pâte. Les patients et les médecins-chercheurs pourront échanger lors de cette soirée de 18 heures jusqu’à 23 heures. Il y aura six thématiques : cancérologies, DMLA, hématologie, perturbateurs endocriniens, infections, diabète/obésité et recherche paramédicale. Une animation sera également visible sur la dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA).

Limoges – Angers

Du côté de Limoges, l’événement verra plusieurs formats de rencontre. Entre autre : l’hackathon de l’idée, les grands défis, le speed-searching, le bouche à oreille, la roue de la fortune à idées, le mur et la boîte à idées, l’idée du siècle, le scientibus. Pour Angers, ça sera du côté de l’université d’Angers qu’il faudra se rendre. Une conférence sur plusieurs projets sera également possible d’écouter de 19 heures à minuit au Musée des Beaux Arts de la ville. A voir entre autre, un projet de recherche SABL, un autre sur la recherche stratexplore, mais également plusieurs autres stands avec des animations.