Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le bras de fer se poursuit entre la Charente et Ryanair

09 novembre 2018 à 11h12 Par Benoît Hanrot
Crédit photo : Pixabay

Aux grands maux, les grands remèdes. Un avion de la compagnie Ryanair a été saisi à l’aéroport de Bordeaux par un huissier. Ce dernier ne pourra pas repartir avant que le groupe ne règle sa dette au département de la Charente.

Un huissier mandaté par le conseil départemental vient de saisir un avion de la compagnie aérienne à l’aéroport de Bordeaux. Une décision prise car le groupe n’a pas remboursé intégralement la somme qu’il a été condamné à reverser au département pour avoir rompu le contrat qui liait les deux parties de manière abusive. Pour rappel en 2010, Ryanair avait décidé de quitter l’aéroport de Brie-Champniers car à l’époque, le département avait refusé de lui accorder une nouvelle aide financière. Interrogé par Sud Ouest, le président mixte des aéroports de Charente affirme que la compagnie se serait engagée à payer aujourd’hui, vendredi 9 novembre.