Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Le CHR d’Orléans reprend les consultations et opérations chirurgicales hors Covid

06 mai 2020 à 17h58 Par Alicia Méchin
Le CHR d’Orléans accueille les patients en imposant des règles d'hygiène strictes.
Crédit photo : Redaction / Alicia Méchin

Le CHR d’Orléans a décidé de se déconfiner progressivement à compter du 11 mai, et va donc reprendre les consultations et opérations chirurgicales, qui avaient été reportées à cause de l’épidémie de Covid-19.

Le plus dur est passé du côté du centre hospitalier loirétain ; du moins pour le moment. Au début de la crise du Covid-19, l’établissement a dû réorganiser tous ses services pour pouvoir libérer des lits, en cas d’arrivée massive de patients atteints du coronavirus. Le premier patient Covid+ a été hospitalisé au CHR le 4 mars, et le premier admis en réanimation le 12 mars. Au total, 400 patients ont été pris en charge entre le 4 mars et le 4 mai 2020.

Grâce au confinement, le nombre de patients admis est en baisse, ce qui permet au CHR d’envisager une reprise progressive de son activité, dite « normale ». Précisions d’Olivier Boyer, directeur général du CHRO :

 

Écouter le podcast

 

Une dizaine de lits « équipés et armés » pour accueillir des patients Covid+ seront donc maintenus en réanimation pendant quelques semaines, le temps de voir les effets du déconfinement.

 

Accueil très encadré

 

En parallèle, des patients non Covid seront accueillis pour diverses pathologies, dans le respect de règles d’hygiène très strictes. L’objectif est de maintenir la sécurité des patients et du personnel soignant. Ainsi, les visites ne seront, pour le moment, toujours pas autorisées, sauf pour les enfants, personnes âgées ou en fin de vie. Toutefois, l’hôpital n’exclut pas de rouvrir les visites pour les patients non covid dans quelques semaines, mais celles-ci devraient être là aussi très encadrées.

Les consultations vont donc reprendre à compter du 11 mai, mais la téléconsultation sera privilégiée. Précisions du docteur Marie-Françoise Barrault-Anstett, présidente de la commission médicale d’établissement :

 

Écouter le podcast

 

Enfin le dépistage sera intensifié à compter du 11 mai. Le CHR d’Orléans doit recevoir ce jeudi la plateforme qui servira à réaliser les tests de dépistage pour le Loiret, l’Eure-et-Loir et le Cher. L’objectif sera de réaliser en moyenne 2000 tests par jour.