Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les anti-Linky se mobilisent dans les Deux-Sèvres et la Vienne

03 novembre 2017 à 11h31 Par Benoit Billot
Crédit photo : Wikimedia commons

La fronde des anti-Linky est lancée. Actuellement des compteurs sont en train d’être mis en place sur la ville de Poitiers. Une mobilisation est prévue ce soir à 20h.

Le bras de fer débute entre Enedis et les anti-Linky. Récemment, le groupe Enedis a décidé de mettre en place ses nouveaux compteurs du nom de Linky. Ils permettent de mesurer en temps réel la consommation d’électricité des habitants. Une méthode à laquelle n’adhère pas du tout les frondeurs. C’est pourquoi, plusieurs collectifs des départements de la Vienne et des Deux-Sèvres ont décidé de s’y opposer en organisant une conférence aux salons de Blossac à Poitiers, ce vendredi 3 novembre à 20 heures. Le conseiller municipal de Saint-Macaire, Stéphane Lhomme, animera ce rassemblement.

Une fronde nationale

Depuis quelques temps, les frondeurs anti-Linky naissent petit à petit. L’union ne s’est pas faite uniquement dans nos départements puisque le mouvement est encore plus fort et s’étend à l’échelle nationale. Une pétition a même vu le jour pour contrer ces nouveaux compteurs dans le Finistère. Plus de 2 500 personnes l’avaient signé. Dans les Deux-Sèvres, les anti-Linky sont nés il y a environ deux ans, dès lors que les premiers compteurs ont été installés. La question sur les ondes électromagnétiques pose problème puisque des millions de compteurs vont être jetés. Les associations craignent qu’ils puissent avoir un effet nocif sur la santé.

Des véhicules brûlés à Limoges

Pour contrer la mise en place de ces compteurs, certaines actions ont été faites et de manière radicale. Récemment du côté de Limoges, 21 véhicules ont été incendiés dans la nuit du 23 au 24 octobre dernier. La police s’était penchée sur un acte volontaire et s’était tourné vers un mouvement ultra gauche baptisé RAGE (Révolte anarchiste des Gendarmes exilés). Un autre fait similaire avait eu lieu du côté de Grenoble où 11 véhicules avaient été la cible d’incendie volontaire. Il faut savoir que 35 millions de compteurs Linky seront installés partout en France d’ici 2021.