Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Les arrêts maladie ont augmenté dans le Maine-et-Loire

12 septembre 2017 à 15h53 Par Benoit Billot

La Caisse primaire d’assurance maladie a enregistré un grand nombre d’arrêts maladie depuis le début de l’année

Depuis janvier jusqu’à juin 2017, le nombre d’arrêts maladie a littéralement explosé. Si l’on compare par rapport à l’année passée et au même moment, la hausse est relativement importante, soit 8,4%. La Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) a mis la main au portefeuille et a déboursé la somme de 63,2 millions d’euros.

Une affaire préoccupante

Certains endroits du département posent problème. Concernant l’Anjou, là aussi on constate une augmentation de 9% des arrêts maladie. Ces dernières années, le chiffre est en constante progression, ce qui laisse sujet à de nombreuses questions. Des prolongations d’arrêts maladie posent également des soucis et sont étudiées à la loupe par les responsables de la Sécurité Sociale. Actuellement les caisses de la CPAM du département diminuent beaucoup en raison de ces arrêts de travail.

La police concernée

En mars 2017, la police était au centre de ces problèmes d’arrêts maladie. Six policiers avaient déposés des arrêts maladie pour burn out. La raison s’expliquait par un changement d’équipe au commissariat de Cholet qui n’avait pas été assuré. Le commissariat de Saumur avait vu également plusieurs de ses représentants des forces de l’ordre se mettre en arrêt de travail pour les mêmes raisons. Ils exigeaient des engagements précis et concrets du Ministère de l’Intérieur afin de trouver des renforts pour les deux villes.