Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Limoges: dégradations du mobilier en bord de Vienne !

29 août 2017 à 12h06 Par Benoit Billot

Plusieurs dégradations de mobiliers ont été constatées en bord de Vienne, à Limoges. Aucune personne n’a été interpellée pour l’instant.

La ville de Limoges n’a pas vraiment apprécié les derniers événements qui se sont déroulés au bord de la Vienne. Le mobilier et les œuvres qui ont été installés en extérieur ont été victimes de dégradations. Il faut savoir que les œuvres en question font partie de l’exposition "Reflets de Vienne’’.

De nombreuses dégradations ont été recensées depuis le début de l’été. Et rien n’a échappé aux malfaiteurs : les panneaux toilés lacérés, les chaises longues taguées, même les créations des écoliers n’ont pas échappé à leurs auteurs. Plusieurs tags ont même été réalisés dans le parc d’Auzette. Vincent Léonie, l’adjoint aux espaces verts qui est chargé de l’organisation, s’est montré très sévère après ces actes et très fataliste en les qualifiant de faits ‘’classiques’’.

Des réparations qui coûtent cher

Il faut savoir que pour obtenir toutes ses acquisitions, la mairie de Limoges a déboursé presque 50 000 euros. Afin de tout remettre en l'état, la ville doit sans cesse réparer les dégradations, et empiéter sur son budget. Plusieurs déchets sont même laissés sur place le soir lorsque les habitants viennent passer du temps sur ses lieux.

Une plainte déposée

Afin de montrer sa colère, la mairie a décidé de porter plainte après ces faits sur le mobilier. Pour l’instant aucun auteur des faits n’a été retrouvé et aucune interpellation n’a été faite pour un quelconque fait.

Des animations sont toujours gratuites de 10h à 19h au parc de l’Auzette. L’exposition Reflets de Vienne sera toujours visible le long des berges de la Vienne jusqu’au 30 octobre prochain inclus.