Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Limoges : des commerces refuges pour les victimes d’agressions sexuelles et sexistes

23 février 2021 à 07h00 Par Guillaume Pivert
En France, 8 femmes sur 10 ont été confrontées à une atteinte ou une agression sexuelle dans la rue ou les transports en commun.
Crédit photo : Pixabay - photo d'illustration

Le dispositif Lanterne imaginé par le collectif Les Affolé.e.s de la frange doit être effectif en septembre prochain.

Eviter une agression et se mettre en sécurité avant l’arrivée des secours. C’est l’objectif du dispositif Lanterne, en cours de développement à Limoges. Concrètement, il s’agit d’un réseau de commerçants volontaires qui ouvriront leurs portes et un espace de mise en sécurité rapide aux victimes d’agressions sexuelles et sexistes. Une vignette sur les vitrines permettra d’identifier les enseignes participantes. Angel est animatrice et coordinatrice du collectif des Affolé.e.s de la frange, à l’origine du projet.


Écouter le podcast

 

Le dispositif a d’ores et déjà séduit une trentaine de commerçants limougeauds. Il devrait être testé à partir de septembre prochain pendant un an. Les Affolé.e.s de la frange aimerait l’étendre au reste du pays d’ici deux ans.

 Selon Angel, « les dispositifs existants sont peu efficaces » contre les agressions sexuelles et sexistes. Le collectif qu’elle anime propose d’ailleurs des ateliers de défense.

 

Écouter le podcast

 

Pour mener à bien le projet Lanterne, Les affolé.e.s de la frange ont lancé une campagne de financement participatif sur internet.