Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Limoges : l’adolescente qui se disait séquestrée par ses parents reconnaît avoir menti

20 août 2020 à 07h24 Par Etienne Escuer
Image d'illustration. L'adolescente a avoué aux policiers avoir menti.
Crédit photo : Rédaction / Etienne Escuer

Une adolescente de 15 ans avait alerté des passants à Limoges en juin dernier, se disant séquestrée. Après enquête, elle a finalement avoué avoir menti.

L’affaire avait fait grand bruit à Limoges en juin dernier : une adolescente de 15 ans avait lancé un message de secours depuis la fenêtre de son appartement, se disant séquestrée et bientôt mariée de force. L’appel de détresse avait été pris très au sérieux par les forces de l’ordre, qui étaient intervenues et avaient placé l’adolescente en structure d’accueil, le temps de l’enquête.

 

Rapidement, les déclarations de ses proches laissent toutefois planer le doute sur la véracité des propos de la jeune fille. Auditionnée à plusieurs reprises, cette dernière finit par avouer avoir menti pour se venger de ses parents, qui venaient de lui confisquer son téléphone portable, rapportent nos confrères du Populaire du Centre. Le mariage supposé forcé avec son petit ami est également un mensonge, puisqu’il s’agit d’un souhait de l’adolescente, lorsqu’elle sera majeure.

 

Si les poursuites judiciaires contre les parents ont été abandonnées, la jeune fille pourrait quant à elle être convoquée devant un juge pour enfant, pour dénonciation de délit imaginaire.