Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Loir-et-Cher : un élu blésois accusé de viol

05 mars 2019 à 16h54 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : MaxPixel

Les langues se délient sur les réseaux sociaux. Après l’affaire de Me Too ou encore plus récemment de scandale de la Ligue du LOL, de plus en plus de victimes de viols osent parler et dénoncent leurs agresseurs sur la toile. Un élu de Blois en a fait les frais.

Dans le Loir-et-Cher, un élu du conseil municipal de Blois est soupçonné d’avoir violé Léa Tytéca, une jeune militante des Pyrénées-Orientales. Le mis en cause a 23 ans et est un ancien membre du Parti Communiste. Selon le journal l’Obs qui a recueilli son témoignage, sa victime s’est confiée sur Twitter et y a dénoncé son agresseur présumé. Ce dernier serait passé à l’acte lorsque la jeune femme avait accepté de dormir avec cette personne (décrite comme une personne de confiance), en toute amitié, après une soirée un peu trop arrosée. C’est à ce moment précis que l’élu aurait agi.

De son côté, le mouvement des jeunes communistes du Loir-et-Cher a envoyé un communiqué demandant sa démission du conseil municipal. Le maire Marc Gricourt doit recevoir l’intéressé pour l’entendre cette semaine.