Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Maine-et-Loire : des actions pour lutter contre les violences conjugales !

03 septembre 2019 à 10h20 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

Le premier ministre, Edouard Philippe, doit annoncer des mesures d'urgence pour lutter contre les violences conjugales ce mardi 3 septembre. Dans le Maine-et-Loire, la préfecture est déjà en ordre de bataille. Explications.

Chaque année, en moyenne, 140 féminicides sont commis en France. Depuis le mois de janvier, plus de 100 personnes sont mortes sous les coups de leurs conjoints dans l'Hexagone. C'est pour lutter contre ce genre de drames que le gouvernement lance un Grenelles des violences conjugales ce mardi 3 septembre. Le premier ministre, Edouard Philippe, doit annoncer plusieurs mesures d'urgence cet après-midi. Des associtations, les services publics concernés et des acteurs de terrain devraient prendre part à ce Grenelle qui durera jusqu'au  25 novembre prochain. 

Des actions au niveau départemental

Dans le Maine-et-Loire, une femme a été tuée lors de violences conjugales cette année. Pour la préfecture, c'est déjà beaucoup trop. René Bidal, le Préfet du Maine-et-Loire, a annoncé une réunion du comité local d'aide aux victimes ce vendredi 6 septembre. Lors de cette rencontre, différentes actions doivent être proposées pour lutter contre les violences conjugales. La préfecture souhaite en effet améliorer le repérage des victimes de violences et renforcer l'efficacité de leur mise en protection. Le Conseil départemental, les forces de l'ordre, les services de santé et les associations d'aide et d'accueil doivent prendre part à cette rencontre. 

Si vous êtes victime ou témoin de violences : signalez les faits au plus vite en composant le 17 ou le 112 ou sur internet. Dans le Maine-et-Loire, vous pouvez aussi contacter le service SOS Femmes Angers au 02 41 87 97 22.