Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Nicolas Hulot veut des menus végétariens dans les cantines !

30 novembre 2017 à 09h57 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

Le ministre de la transition écologique envisage de mener des réflexions avec le ministre de l'agriculture au sujet du bien-être animal en France.

Et si nos enfants ne mangeaient plus de viandes à la cantine ? C’est peut être pour bientôt ! En effet, le ministre de la transition écologique souhaite proposer prochainement un menu végétarien dans les cantines un jour par semaine.  Il souhaite aussi une amélioration de la condition animale, avec une réduction de la consommation de viande afin d’aller vers une alimentation durable. C’est en tous cas ce dont il a fait part hier dans des dossiers qu’il souhaite faire avancer.  Une grande réflexion sera engagée prochainement avec le ministre de l’Agriculture. La semaine dernière, le cercle de réflexion Terra Nova a suggéré l’option du repas alternatif végétarien et l’imposition d’un repas sans viande une fois par semaine dans les collèges et les lycées.

Nicolas Hulot souhaite créer un groupe de réflexion sur le bien-être animal

S’il souhaite faire manger aux enfants un menu végétarien quatre fois dans le mois, le ministre n’est pas végétarien lui même : " Dans ma famille, nous sommes cinq. Deux d'entre nous sont végétariens. Les trois autres ne mangent de la viande qu'une fois par semaine. Chacun son chemin. »

Nicolas Hulot évoque aussi le fait que bien manger et manger intelligemment est une affaire d’éducation. Il estime que l’animal a une conscience. "Je suis convaincu que les mentalités ont énormément évolué sur ce sujet, et c'est un indice de civilisation. Ces questions convoquent souvent de vieilles traditions. On peut les aborder sans stigmatiser personne, mais on ne peut plus les occulter"

Limiter la souffrance animale

Nicolas Hulot aimerait limiter au maximum la souffrance des animaux dans les abattoirs ou à la chasse. Il souhaite aussi se pencher sur la question des animaux dans les cirques. Il compte mener une réflexion globale afin de prendre des mesures. La Fondation Brigitte Bardot a appelé la semaine dernière Nicolas Hulot afin de lui demander d’interdire les animaux sauvages dans les cirques en France, après qu’un tigre qui s’était échappé d’un cirque à Paris soit abattu. À savoir que plusieurs pays européens interdisent déjà les animaux dans les cirques.