Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Notre-Dame : le point sur la situation au lendemain de l'incendie

16 avril 2019 à 15h47 Par Benoit Hanrot
Crédit photo : B. Hanrot / Vibration

La cathédrale de Notre-Dame, un véritable symbole qui traverse les âges, les dons qui affluent pour aider à la reconstruction ou encore les annonces une nouvelle fois reportées d'Emmanuel Macron, on fait le point.

Notre-Dame : cathédrale symbole

Pendant 12h, les flammes ont ravagé l’un des symboles de la capitale, ce lieu historique visité par des millions de touristes chaque année. Ce lieu plein d’histoire qui a inspiré le cinéma avec le Bossu de Notre-Dame, la musique avec notamment les célèbres chansons d’Edith Piaf et de Léo Ferré, la peinture avec le Sacre de Napoléon par David en 1805 et jusqu’aux jeux vidéo de notre époque avec la saga Assassin’s Creed où les joueurs sont invités à plonger dans le Paris de la Révolution. Demain à 16h, les cloches des différentes cathédrales de France devraient retentir dans toute la France en soutien à la Grande Dame de Paris.

D’autre part, sachez que le roman de Victor Hugo « Notre –Dame de Paris » était numéro 1 des ventes ce mardi sur la plateforme de ventes en ligne Amazon. Un tel phénomène avait déjà été observé après les attentats de novembre 2015 avec le livre « Paris est une fête » de l’Américain Ernest Hemingway.

La région Centre-Val de Loire mobilise ses futurs architectes

Les travaux de reconstruction de la cathédrale devraient durer plusieurs années. En Centre-Val de Loire, le président de la région François Bonneau a invité cet après-midi les jeunes en formation dans les métiers du patrimoine à participer aux travaux de reconstruction. Il a également déclaré apporter son soutien aux nombreuses entreprises disposant d’un savoir-faire remarqué dans le domaine de la restauration des monuments historiques.

Heureusement, certaines pièces de la cathédrale ont échappé aux flammes. Notamment les 16 statues d’apôtres et d’évangélistes qui trônent habituellement sur le toit de l’édifice. Heureusement, ces dernières sont actuellement en Dordogne où elles se refont une beauté.

Les interrogatoires se poursuivent

Du côté de l’enquête en cours, c’est la piste accidentelle qui semble privilégiée. Au moment du sinistre, une partie de l’édifice était en cours de rénovation, en particulier la flèche qui s’est effondrée sur elle-même dans la soirée. Les auditions d’ouvriers et d’employés des entreprises concernées se poursuivent ce matin. Presque 24h après le drame, certains historiens et architectes prennent la parole et dénoncent le manque d’entretien de ces bâtiments ou encore l’insuffisance des normes de sécurité sur les chantiers de rénovation. Plusieurs demandent d’ailleurs un plan d’actions de grande ampleur pour sauver les monuments de la capitale.

Les dons se comptent en centaine de millions d'euros

De son côté, la maire de Paris Anne Hidalgo a proposé aujourd’hui d’organiser une conférence des donateurs qui réunirait des mécènes du monde entier.
Depuis, plusieurs grands groupes ainsi que la région Ile-de-France et la mairie parisienne annoncent lever plus de 570 millions d’euros pour reconstruire Notre-Dame. Hier soir, une souscription nationale a été lancée, elle a déjà récolté plus d’3,3 millions d’euros. A moindre échelle, les communes se mobilisent pour participer à l’effort, notamment la mairie de Châteauroux qui offrira 10 000€ d’aides. Enfin, samedi soir, la chaîne de télé France 2 va bouleverser ses programmes pour proposer une grande soirée de solidarité en direct pour récolter des dons.

Emmanuel Macron repousse ses annonces 

Cette actualité occulte évidemment les annonces d’Emmanuel Macron sur les solutions à apporter à la crise des gilets jaunes. Le chef de l’Etat qui a déjà repoussé son allocution télévisée hier, a également reporté son nouveau discours prévu demain. Il s’exprimera en temps voulu sur la fin du Grand Débat, a annoncé l’Elysée dans l’après-midi.