Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info locale

Orléans : la nouvelle Jeanne d'Arc face à des insultes racistes

22 février 2018 à 06h43 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : pixabay

L'adolescente qui incarnera Jeanne d'Arc lors des prochaines fêtes johanniques a été présentée à Orléans. Il s'agit de Mathilde Edey Gamassou, un visage métisse pour la première fois.

Et ça n'a visiblement pas plu à tout le monde. L'adolescente a dû faire face à un flot d'insultes sur les réseaux sociaux suite à sa présentation lundi dernier à Orléans. Facebook et Twitter notamment, ont été envahis de commentaires racistes et injurieux parfois postés par des férus d'histoire qui se sont dits choqués de cette nomination, parfois simplement postés par des mécontents. A tel point que le maire d'Orléans, Olivier Carré, a même dû intervenir sur Twitter afin de calmer tout le monde, en précisant les critères de sélection de celle qui représente Jeanne d'Arc.

Le maire d'Orléans a réagit

Chaque année, plusieurs adolescentes se portent candidates pour incarner la Pucelle d'Orléans. Cette fois, elles étaient 13 à vouloir porter l'armure de Jeanne d'Arc au mois de mai. Pour postuler, il faut répondre à de nombreux critères, mais aucun ne fait évidemment allusion à la couleur de peau de la jeune femme qui sera choisie. Il s'agit plutôt de critères moraux : "le peuple d'Orléans célèbre Jeanne d'Arc par une jeune femme qui évoque son courage, sa foi et sa vision" a assuré Olivier Carré sur Twitter. Avant d'ajouter "Mathilde possède toutes ces qualités". Le maire d'Orléans a souhaité ainsi mettre fin aux commentaires injurieux. 

De son côté, l'association Orléans Jeanne d'Arc, qui oeuvre pour ces fêtes johanniques, a également pris la parole sur le réseau social. Le collectif a voulu jouer la transparence en affichant les conditions indispensables pour incarner Jeanne d'Arc. Parmi elles : habiter à Orléans, être scolarisée et être catholique pratiquante. Encore une fois, la couleur de peau n'est évidemment pas un critère de choix.