Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Orléans : les décrocheurs de portrait de Macron font appel du jugement

24 septembre 2019 à 17h38 Par Benoit Hanrot
Le jugement en appel au procès des activistes orléanais
Crédit photo : ©ANV-COP21

Samuel Chanonier, Vincent Lombard et Franzeska Bindé ne veulent pas en rester là. Condamnés pour avoir décroché le portrait du Président de la République, ils ont posé un appel au parquet d’Orléans.

Ils ne resteront pas les bras croisés. Ce lundi 23 septembre, les trois activistes climat orléanais ont décidé de faire appel au parquet d’Orléans. Les prévenus avaient été condamnés à 200 euros d’amende avec sursis pour avoir décroché le portrait d’Emmanuel Macron dans la mairie de Saint-Jean-de-la-Ruelle. Pour expliquer leur démarche, ils rappellent que le tribunal de Lyon avait relaxé deux autres décrocheurs car il ne s’agissait pas d’une action violente mais purement symbolique pour interpeller le chef de l’Etat.

Samuel Chanonier explique qu’« à travers cette action symbolique de décrochage, nous avons agi en citoyens responsables face à ce danger vital et planétaire. La relaxe des deux activistes lyonnais qui étaient poursuivis pour une action identique est une reconnaissance de notre légitimité. Nous faisons appel car il semble injuste d'être condamnés pour avoir agi dans l'intérêt général. »

Selon l’association ANV-COP21, depuis février dernier, 130 portraits présidentiels ont été décrochés sur le territoire français. 59 militants sont convoqués devant la justice.