Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Ouverture du procès du Mediator, fabriqué dans le Loiret

23 septembre 2019 à 09h32 Par Etienne Escuer
Le procès du Mediator, fabriqué dans le Loiret, débute lundi 23 septembre. Image d'illustration.
Crédit photo : Pixabay

Un gigantesque procès débute ce lundi 23 septembre. Celui du Mediator, un médicament qui serait responsable de la mort de nombreux malades, et fabriqué dans le Loiret.

Les chiffres sont impressionnants : six mois d’audiences à raison de 4 jours et demi par semaine, près de 5.000 victimes dont 2.700 se sont constituées partie civile, une vingtaine de prévenus dont 14 personnes physiques et 376 avocats. Le procès du scandale sanitaire du Mediator s’ouvre ce lundi à Paris.

Cet anti-diabétique, souvent utilisé comme coupe-faim, était fabriqué à Gidy, près d'Orléans, par les laboratoires Servier. Il aurait provoqué de graves problèmes cardiaques chez des malades, provoquant la mort de centaines de personnes. Produit dès les années 1970, le médicament n’a été retiré du marché en France qu’en 2009, grâce à la lanceuse d'alerte Irène Frachon. D’anciens cadres des laboratoires Servier seront jugés, tout comme des hauts fonctionnaires de l’Agence du médicament. Selon nos confrères de La République du Centre, le procès pourrait toutefois être renvoyé.