Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Pays-de-la-Loire : tout pour éviter un nouveau scandale Lactalis !

18 juillet 2018 à 07h59 Par Diane Thibaudier
Crédit photo : flickr

La commission d'enquête parlementaire rend ses recommandations aujourd'hui, pour éviter qu'un scandale comme celui de Lactalis ne se reproduise dans les années qui viennent.

Le rapport doit être rendu aujourd'hui sur l'affaire du lait contaminé chez Lactalis. La commission d'enquête parlementaire rend ses recommandations pour éviter qu'un tel scandale ne se reproduise dans les années qui viennent. Une cinquantaine de propositions figurent dans ce rapport sur trois axes principaux : le renforcement du contrôle sanitaire, l'amélioration de la traçabilité des produits et la mise en place d'une police alimentaire, qui pourrait permettre la création de centaines d'emplois.

Des crises sanitaires gérées par une seule structure

L'objectif est évidemment qu'une telle contamination aux salmonelles ne se reproduise pas, dans les locaux de Lactalis en Pays-de-la-Loire, comme dans n'importe quelle autre industrie alimentaire. Mais aussi que les produits qui s'avèrent contaminés ne se retrouvent pas dans les rayons des supermarchés plusieurs jours après le rappel lancé au niveau national. La création d'une police alimentaire permettrait que les contrôles et les crises sanitaires soient gérés par une seule et unique structure. 

Ces recommandations sont dévoilées six mois après le scandale de la contamination à la salmonelle chez Lactalis. Fin 2017, une trentaine de nourrissons avait été contaminés par du lait infantile produit dans l'usine mayennaise de Craon.