Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info générale

Polémique : les syndicats remontés contre la livraison le dimanche à Chronopost

14 septembre 2017 à 15h18 Par Benoit Billot

La Poste a annoncé mettre en place des livraisons de colis le dimanche avec sa filiale Chronopost. Une annonce qui ne plaît pas aux syndicats.

Vous voulez vous faire livrer un colis le dimanche ? Vos désirs vont prochainement se réaliser. À partir du 19 novembre, le groupe La Poste va mettre en place des livraisons les dimanches avec sa filiale de livraisons de colis Chronopost. 14 grandes villes en France et en Ile-de-France sont concernées (Nice, Marseille, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Rennes, Grenoble, Nantes, Reims, Lille, Strasbourg, Lyon, Toulon et Aix-en-Provence). Un premier test qui devrait déboucher sur une couverture plus large à partir de 2018. L’année dernière, la poste avait déjà testé ce système lors de la période de Noël.

Les syndicats en colère

À l’issue de cette annonce révolutionnaire, les syndicats CGT et SUD sont montés au créneau. D’après eux, l’organisation du travail et la répartition des horaires de travail deviendraient difficiles. L’inspection du travail a été saisie par ces derniers afin de faire respecter ses obligations à Chronopost. Une conférence devait être organisée ce jeudi 14 septembre à Paris appelée ‘’un dimanche à la maison by Chronopost’’, afin de présenter plus en profondeur le projet.

Déjà testé dans d’autres pays européens

S’il fait polémique en France, ce n’est pas vraiment le cas au Royaume-Uni ou en Espagne. Chronopost livre déjà dans ces deux pays. Il s’agit d’un exemple pour La Poste française. Seul détail concernant cette livraison le dimanche, Chronopost ne livrera que les achats où les commerçants et professionnels ouvrent le dimanche. L’objectif principal est de gonfler le chiffre d’affaire. Il représentait presque un milliard d’euros en 2016, grâce aux 36 millions de français fidèles à cette méthode.