Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Info générale

Présidentielles américaines : au coude-à-coude avec Biden, Trump revendique la victoire

04 novembre 2020 à 09h17 Par Iris Mazzacurati
Alors que tous les votes sont loin d’être comptabilisés, les premiers résultats sont plus serrés que ce que laissaient entrevoir les sondages.
Crédit photo : MANDEL NGAN, ANGELA WEISS / AFP

On s’y attendait... Le suspens reste entier dans l’élection présidentielle américaine qui oppose le candidat sortant républicain Donald Trump et le candidat démocrate, Joe Biden.

Alors que tous les votes sont loin d’être comptabilisés, les premiers résultats sont plus serrés que ce que laissaient entrevoir les sondages précédant l’élection du mardi 3 novembre.

Pour le moment, le candidat démocrate de 77 ans, Joe Biden mène d’une courte tête, avec 238 grands électeurs, devant Donald Trump, 74 ans, qui en comptabilise 213. 

Pour l'emporter, un candidat doit obtenir au moins 270 des 538 grands électeurs attribués au niveau des Etats. 



Toujours est-il que le président sortant a remporté des états-clés comme la Floride, ou l’Ohio dont on dit qu’il vote traditionnellement pour le prochain président. Biden, lui, a notamment remporté à l’Arizona, qui avait voté Trump aux dernières présidentielles. Restent trois états déterminants dont les votes n’ont pas encore été comptabilisés : la Pennsylvanie, la Michigan et le Wisconsin.

Joe Biden a été le premier à parler et s’est estimé « en bonne voie pour remporter cette élection », lors d’un discours tenu dans la ville de Wilmington, dans le Delaware. Le démocrate a appelé ses électeurs à la patience, rappelant le très lent processus de dépouillement dans certains états et des votes par correspondance qui ont été très nombreux – Covid oblige - cette année. "Gardez la foi, nous allons gagner!" a lancé l'ancien vice-président de Barack Obama.

De son coté, Donald Trump s’est empressé sur Twitter d’accuser les démocrates de « voler les élections ».

Dans une conférence de presse, le Républicain a déclaré "avoir gagné". Il a, par ailleurs, exigé qu’on arrête de compter les votes dès à présent. Les votes par correspondance étant supposés plus favorables à Joe Biden.

"Honnêtement, nous avons gagné l'élection", a déclaré M. Trump, évoquant une "fraude" et une "honte", et assurant qu'il entendait saisir la Cour suprême "Nous étions prêts à célébrer quelque chose de magnifique", a-t-il encore affirmé.