Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Qu’est ce qui change au 1er mars ?

01 mars 2018 à 10h53 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Pixabay ©

Chaque mois apporte son lot de nouveautés et de modifications ! Alors que la neige a été une belle surprise pour bon nombre d’entre nous en ce premier jour du mois de mars, des surprises risquent aussi d’avoir lieu du côté de nos porte-monnaie. On fait le point.

Quelques changements sont à noter en ce début de mois et le premier concerne les fumeurs !

En route vers le paquet de cigarettes à 10 euros !

Ca grimpe progressivement ! Si vous devez vous rendre chez votre buraliste aujourd’hui pour acheter des cigarettes, vous allez devoir payer plus cher pour vous procurer votre tabac. Le prix du paquet va augmenter de 1 euro e moyenne, pour s’établir aux alentours de 8 euros en moyenne. D’ici novembre 2020, il devrait coûter 10 euros. Objectif du gouvernement : faire chuter la consommation du tabac. La ministre de la santé espère de son côté que cette mesure provoquera une prise de conscience chez les fumeurs.

Une bonne nouvelle sur la facture de gaz !

Les tarifs réglementés du gaz naturel vont diminuer ! Une baisse de 3% environ sera appliquée dès ce jeudi. Pour le gaz de cuisson, cette diminution sera de 1%. Pour ceux qui utilisent le gaz pour cuisiner et pour chauffer l’eau cette baisse sera de 1,8%. Et cette diminution sera de 3% pour tous les foyers qui se chauffent au gaz. A savoir que le chèque énergie, qui remplace les tarifs sociaux de l’énergie sera envoyé par voie postale à 4 millions de ménages français dès le 26 mars.

Des contraintes pour tous ceux qui partagent leurs hébergements grâce à Airbnb…

De nombreuses villes mettent en place des régulations concernant les locations de logements via la plateforme Airbnb. A partir d’aujourd’hui, toutes les personnes qui souhaitent louer une chambre ou toute leur résidence principale via cette plateforme devront s’enregistrer auprès de la mairie. Après avoir payé la taxe de séjour, les particuliers pourront louer jusqu’à 120 jours par an maximum.