Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Rédaction

Saisie record de drogue en Charente : les trafiquants ont été jugés

28 avril 2017 à 10h03 Par Rédaction

Retour à la case départ pour les têtes d'un réseau d'un trafic de cannabis en Charente. Les faits remontent à 2015. Par Lucie CLAUSSIN

La première punition n’aura pas suffi ! Rachid Benchaïb ( 53 ans ) , le numéro 1 d’un vaste trafic de drogue qui alimentait la Charente, tout juste sorti de prison, a été jugé mardi, par le tribunal d’Angoulême. Le contrat offert par une MJC d’Angoulême, ne l’aura pas empêché de retourner à ses premières occupations …

423 kg de résine de cannabis, un record pour le département, ont été saisis le 24 février 2015, au terme d’une enquête de 8 mois. Cette saisie record de cannabis a été effectuée, au moment de la livraison par un transporteur espagnol, dans un hangar de Saint Yrieix.

Dans ce même trafic était impliqué, Tahri El Houari ( 37 ans ) , maillon essentiel, récidiviste lui aussi. Il avait d’ailleurs été condamné par le passé pour les mêmes raisons que Benchaïb, puisqu’ils étaient impliqués dans un ancien dossier …

Après 1h30 de délibéré, les réquisitions du parquet ont été largement revues à la baisse.15 ans avaient été requis pour Benchaïb, qui écope finalement de 9 ans de prison ferme.

El Houari a été condamné à 5 ans de prison fermes, contre 10 ans, requis initialement. Les chauffeurs espagnols de ces trafiquants ont été condamnés à 3 ans de prison ferme.

Ce jugement intervient quelques jours seulement après la seconde plus grosse saisie de stupéfiants en Charente. Elle a eu lieu à Soyaux jeudi dernier. Une centaine de gendarmes sont intervenus, ainsi que le GIGN de Tours, et le groupe d'intervention de Poitiers. Un hélicoptère était en renfort pour survoler la zone. Sur place, 300 kilos de résine de cannabis, 6 berlines haut de gamme et 220 000 euros d'argent en liquide ont été saisis.

5 personnes soupçonnées d'être impliquées dans ce réseau, âgées de 23 à 40 ans ont été écrouées après 96h de garde à vue.

Butin des gendarmes de la Charente : 300 kilos de cannabis, 6 berlines et 220.000€ .