Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

SDF réduit en esclavage en Indre-et-Loire: le couple nie les faits

01 août 2017 à 07h39 Par Benoit Billot

Un couple est soupçonné d’avoir réduit en esclavage un SDF pendant 5 ans. Il nie les faits, à l’heure actuelle.

C’est le feuilleton qui secoue l’Indre-et-Loire actuellement. Un SDF aurait été réduit en esclavage par un couple de gens du voyage sédentarisé, dans le secteur de Descartes. Le calvaire de cet homme de 59 ans aurait duré près de cinq années. Les deux parents accueillaient, chez eux, cet homme sans domicile et lui demandaient de faire toutes les tâches ingrates. Le couple a été mis en examen pour "traite d’êtres humains" par le procureur de la République de Tours depuis ce lundi 31 juillet.

Le couple nie les faits

Le couple a été mis en examen pour "traite d’êtres humains" par le procureur de la République de Tours, depuis ce lundi 31 juillet. Cependant, il nie les faits. D’après leurs propos, ils auraient voulu rendre service à l’homme. Depuis 2012, ce SDF devait faire le ménage, préparer les repas, tondre la pelouse, s’occuper des animaux, faire du bricolage. Son RSA lui était volé par la famille et il répondait même au son d’une simple cloche. Les terribles amoureux encourent la peine de 7 ans de prison et 150 000 euros d’amende.

La victime toujours hospitalisée

Cette expérience traumatisante a laissé beaucoup de séquelles à la victime présumée. Actuellement, le sans-abri est toujours hospitalisé en psychiatrie. La plainte déposée par la quinquagénaire n’a été retenue que la semaine dernière.