Commerçants, artisans, entrepreneurs locaux, communiquez local -> en savoir plus
Info locale

Solidarauto 37 : un garage pour aider les plus démunis à acheter une voiture  

09 juillet 2019 à 04h30 Par Lucie Claussin
Crédit photo : Solidarauto 37©

En Indre-et-Loire, un garage pas comme les autres a pour projet de donner un coup de pouce aux plus démunis !

Solidarauto 37 redonne le sourire aux personnes qui ont besoin d’un véhicule mais qui n’ont pas forcément les moyens ! Ce concept, initié par le Secours Catholique, a été lancé en juin 2018 en Indre-et-Loire à Joué-les-Tours dans la zone Joseph Cugnot . Il s’agit d’un garage solidaire qui vient en aide aux personnes qui ont de petits revenus et qui ont besoin d’un véhicule. Guillaume Florenson, directeur du garage nous en dit plus : 

Écouter le podcast

Un garage solidaire 

Solidarauto fonctionne grâce à une vingtaine de bénévoles. Six personnes sont aussi salariées au sein du garage. Dans ce garage, chaque personne a une fonction bien définie :

Écouter le podcast

Sans les dons, rien ne pourrait avoir lieu ! En effet, tous les véhicules réparés proviennent de dons collectivités et de particuliers. La semaine dernière, un don a été fait par le Crédit Agricole, qui a offert trois voitures réformées à Solidarauto 37. Cette banque avait déjà donné sept voitures l’année dernière à l’association.

En général, une voiture sur trois, qui est donnée au garage, est réparée. Solidarauto 37 a ainsi besoin de 300 voitures par an afin de pouvoir atteindre son objectif qui est de vendre 100 voitures chaque année.

À savoir qu’un don de voiture donne droit à une déduction fiscale d’une partie de la valeur de ce qu’il a donné, soit – 66% pour les particuliers et -60 % pour les entreprises.

Comment bénéficier d’une voiture à moindre coût ? 

Les voitures réparées sont vendues sous condition de ressources, à des gens défavorisés qui en ont besoin pour aller travailler ou pour aller chercher leurs enfants à l’école par exemple. Actuellement, une personne sur trois se voit contrainte de refuser un emploi car elle ne possède pas de voiture. Bien souvent, les bénéficiaires sont envoyés par une association ou bien une assistante sociale. En moyenne, les voitures remises en état sont vendues autour de 2000 euros, sont révisées et garanties trois mois. Il est aussi possible de faire un micro-crédit pour se procurer une voiture dans ce garage.

À savoir que le garage peut aussi effectuer de l’entretien et des réparations sur des voitures à tarifs abordables, bien inférieur à ceux d’un garage traditionnel : il n’y a pas de TVA sur les pièces détachées et la main d’œuvre est facturée 45 euros l’heure de main d’œuvre.

Comment aider ?

Pour ceux qui veulent s’investir dans ce beau projet, vous pouvez tout simplement faire don d’une voiture via le site internet du garage ou bien venir donner un peu de votre temps. Seule condition requise pour devenir bénévole : avoir de la bonne volonté !