Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
The Voice

The Voice : une reprise de « Lucie » fait fondre Pascal Obispo en larmes

28 janvier 2018 à 10h40 Par Stéphane Hubert
Crédit photo : Capture d'écran TF1

Pour son baptême du feu, le nouveau venu a connu une première pleine d’émotions.

Pascal Obispo a remplacé M. Pokora cette année au sein du jury de l’émission The Voice, dont la saison 7 a recommencé hier soir. Et, au même titre que les candidats invités sur le plateau, l’interprète de « Tombé pour elle » découvrait lui aussi pour la première fois l’ambiance de l’émission. Et qu’elle ne fut pas sa surprise lorsque résonnèrent à ses oreilles les premières notes de piano d’une mélodie qu’il connait bien, puisqu’il en est l’auteur.

En effet, la jeune Rebecca, 19 ans, venue de Nice, avait fait le choix de reprendre « Lucie », un des nombreux hits du chanteur girondin. Un choix du cœur pour la candidate, fan de Pascal Obispo, tout comme sa mère. Cette reprise, c’était pour elle une façon de rendre hommage au chanteur comme à sa génitrice.

Touché par l’interprétation de Rebecca, Pascal Obispo s’est retourné au bout de 35 secondes, rapidement suivi par Florent Pagny. Zazie et Mika finiront eux aussi par donner leur aval à la jeune femme. A la fin de la chanson, Pascal Obispo ne peut retenir ses larmes. Il s’en est expliqué auprès de nos confrères de Télé-Loisirs.

Parfois, un mot, une phrase, une musique que vous avez entendue à un moment particulier de votre vie vous émeut. L’émotion, c’est un bout de notre histoire et elle nous frappe sans crier gare.

Quant à Rebecca, elle l’a sans surprise choisi comme coach.

C’est plus que de l’admiration et de l’amour, je pense vraiment que Pascal sera un bon coach pour moi

Elle s’est enfin confiée sur le choix de sa reprise, qui était tout sauf une manière d’amadouer le chanteur.

Cette chanson, c’est moi. C’est comme si je me donnais un message à moi-même.

La jeune niçoise a prouvé hier soir qu’elle avait beaucoup de talent, et nous lui souhaitons bonne chance pour la suite.