Commerçants, artisans, entrepreneurs, On est là pour vous → communiquez local - en savoir plus
Insolite

« Thigh Gap » : l’espace entre les cuisses n'est pas une question de poids (Vidéo)

21 mars 2018 à 17h00 Par Aurélie Amcn

Le « thigh gap », l’espace entre les cuisses, fait des ravages sur les réseaux sociaux. Mais si certaines jeunes filles s’affament pour paraître plus minces, cette prof de fitness affirme que le « thigh gap » est en réalité une question de génétique.

Le « thigh gap » est cette tendance qui pousse les jeunes filles à se priver de nourriture pour obtenir un espace plus ou moins large entre leurs cuisses. Mais selon Madalin Giorgetta, une prof de fitness suivie par des milliers de personnes sur Instagram, le "thigh gap » n’a rien à avoir avec un régime drastique ou une activité physique intense et excessive. 

D’ailleurs, elle affiche régulièrement le sien sur les réseaux sociaux et assure ne jamais avoir pratiqué d’exercices spécifiques pour l’obtenir. « Mon écart entre les cuisses n’est que génétique. La façon dont mes hanches et mes jambes sont faites, et peu importe si je prends 5kg ou que j’en perds 5, j’aurais toujours ce même ‘’thigh gap’’. Peu importe ce que je fais, car j’ai une morphologie en A », explique-t-elle d’abord dans une nouvelle vidéo publiée sur sa chaîne Youtube (ci-dessous).

« Quand vous travaillez constamment vos muscles de la cuisse pour créer un ‘’thigh gap’’, ce que vous faites en réalité c’est construire un muscle dans cette zone, un muscle qui grandit et qui grossit et qui donc crée moins d’espace entre vos jambes en vous musclant », poursuit la spécialiste du fitness. 

Alors pour justifier l’abondance de photos Instagram estampillées sur hashtag «#ThighGap, elle affirme que certaines jeunes femmes adoptent une posture bien spécifique qui modifie l’apparence de leurs cuisses : pieds rapprochés et genoux légèrement fléchis vers l’extérieur (voir ci-après).